contrainte de rembourser des milliers d’euros à France Travail, cette retraitée vient d’obtenir gain de cause

contrainte de rembourser des milliers d’euros à France Travail, cette retraitée vient d’obtenir gain de cause
contrainte de rembourser des milliers d’euros à France Travail, cette retraitée vient d’obtenir gain de cause

Des centaines de seniors ont été priés de rembourser des milliers d’euros à cause d’un bug entre France Travail et les caisses de retraite.

Grâce, entre autres, à un reportage de TF1, une femme vient d’obtenir gain de cause.

Bonne nouvelle pour tous les dossiers en cours.

Suivez la couverture complète

Le 13 heures

“J’ai fondu en larmes tellement j’étais heureuse”. Pour Isabelle, c’est la fin d’un long calvaire. Ce retraité est soulagé et très ému ce mardi. Elle vient de recevoir un mail de France Travail, chargé de payer l’assurance chômage, lui annonçant qu’elle n’a plus à rembourser les plus de 9 000 euros que lui réclamait l’organisme. « France Travail a décidé de revoir sa position. Votre dette est annulée», la voit-on lire dans la vidéo de TF1 ci-dessus.

Souvenez-vous, il y a un mois, lorsque le JT de TF1 l’a rencontrée, Isabelle a dû verser immédiatement à France Travail 9 178 euros. «Nous vous invitons à rembourser ce montant avant le 8 juin 2024», pouvait-elle lire à l’époque dans le courrier qu’elle avait reçu. La cause était un bug dans la transmission de ses données de retraite. En clair, elle a perçu des allocations de chômage jusqu’au 1er juin 2023, sauf qu’elle aurait dû prendre sa retraite à partir du 1er octobre 2022, soit huit mois plus tôt.

Je me suis battu et c’est toujours une victoire.

Isabelle

Les sommes versées entre-temps constituent donc un trop-perçu à rembourser. Problème : il lui était impossible de trouver une telle somme, puisqu’elle était considérée comme au chômage et n’a donc jamais perçu de pension de retraite. «J’essaie de m’en sortir. Aujourd’hui, je fais des restrictions budgétaires sur tous les fronts.»a-t-elle précisé devant notre caméra.

Aujourd’hui, enfin, le problème est résolu. Après des semaines d’attente et des dizaines d’appels téléphoniques, sa dette a été effacée. « J’ai eu l’impression pendant des mois de ne pas avoir de crédibilité. Et puis, tout d’un coup, j’ai gagné, enfin, j’ai gagné, je me suis battu et c’est quand même une victoire”, elle dit.

  • Lire aussi

    Retraités contraints de rembourser jusqu’à 100 000 euros de chômage : vers qui se tourner si vous êtes inquiet ?

Et Isabelle n’est pas la seule à s’être retrouvée dans cette situation grotesque. Au total, 2 500 anciens chômeurs aujourd’hui retraités sont concernés. Tout le monde n’a pas réussi. Philippe, par exemple, nous disait aussi il y a un mois qu’il était dans une impasse. “Là, ils me demandent 11 700 euros, je ne sais pas comment faire”, il a déploré. Va-t-il effacer sa dette ? France Travail assure aujourd’hui à TF1 que son dossier sera réexaminé le 8 juillet.


VF | Reportage TF1 : Valentin Dépret, Fabienne Moncelle et Philippe Veron

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Je suis inquiet, comme tout le monde » – .
NEXT Luis Campos a fait une offre colossale pour João Neves ! – .