Voici ce qui a coulé les Golden Knights, selon Dominique Ducharme

Voici ce qui a coulé les Golden Knights, selon Dominique Ducharme
Voici ce qui a coulé les Golden Knights, selon Dominique Ducharme

L’entraîneur adjoint des Golden Knights de Vegas, Dominique Ducharme, a pris quelques minutes mercredi pour réfléchir à l’élimination de son équipe face aux Stars de Dallas au premier tour des séries éliminatoires.

L’ancien entraîneur-chef des Canadiens de Montréal a souligné les forces de l’équipe texane qui pourrait atteindre la finale de la Conférence Ouest avec une victoire en soirée contre l’Avalanche du Colorado. Celui qui a complété sa première campagne comme bras droit du pilote Bruce Cassidy au Nevada estime que Dallas a apporté les corrections nécessaires suite à sa défaite au troisième tour contre les Knights l’an dernier.

• Lire aussi : Sur TVA Sports: l’Avalanche devra percer le mystère Oettinger pour rester en vie

« On peut dire qu’il y a un peu une recette des Golden Knights dans la façon dont ils bâtissent l’équipe. Nous regardons leur profondeur actuelle : il y a [Evgenii] Dadonov, mais il joue certains soirs en troisième ou quatrième trio. [L’entraîneur-chef] Peter DeBoer change les combinaisons de temps en temps. La profondeur était un gros atout pour les Golden Knights l’an dernier et lorsqu’une équipe gagne, les autres tentent de copier un peu ou de prendre une partie de la recette.

« Comme nous l’avons vu, le quatrième trio, avec Sam Steel et Craig Smith, a réalisé une bonne série contre nous. Cela les a aidés à remporter la victoire, a-t-il ajouté. Ces gars-là vont chercher des buts importants dans les moments qui font la différence.

En plus du duel contre les Stars, Ducharme a également évoqué le triomphe de son ancien club junior, les Voltigeurs de Drummondville, en finale de la LHJMQ. Regardez dans la vidéo principale.

nos partenaires

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Leclerc semble être le grand favori » à Monaco
NEXT Pogacar, victoire française, coureur à surveiller… ce qu’il faut retenir de cette première semaine du Giro