24 pompiers engagés sur l’incendie d’un poulailler de 400 m2 à Valennes

Par

Carine Robinault

Publié le

14 mai 2024 à 11h20

Voir mon actualité
Suivre L’Écho Sarthois

[Mise à jour le 14 mai 2024 à 9h45] LL’isolation du poulailler qui a pris feu à Valennes ce mardi 14 mai 2024 continue de brûler. Les pompiers (désormais au nombre de 24, pour neuf moteurs dépêchés) viennent de commencer à démonter la toiture pour évacuer les fumées chaudes. Tandis que les services d’Enedis, qui ont déjà coupé l’électricité sur l’exploitation, sont prêts à couper plus largement, au cas où.

Un incendie s’est déclaré peu avant 8h15, ce mardi 14 mai 2024, dans une exploitation agricole située à Valennes (Sarthe).

Un incendie s’est déclaré dans une ferme, au lieu-dit La Boissière, à Valennes (Sarthe), ce mardi 14 mai 2024. ©Valentin MAUDUIT

Le feu aurait démarré dans un immeuble de 400 m2 sur la ferme EARL Lemeunier, dédiée à la culture et à l’élevage ; un poulailler qui s’apprêtait à recevoir des petits, selon nos informations recueillies sur place, quelques minutes après le début du sinistre.

Le bâtiment, un poulailler de 400 m2, est entièrement enfumé ; Les secours ont déployé des tuyaux pour protéger un réservoir de gaz et un bâtiment contenant de la paille situés à proximité du sinistre. ©Valentin MAUDUIT

Au total, vingt-quatre pompiers sont en action, venus des centres d’urgence de Bessé-sur-Braye, Saint-Calais, Connerré, La Ferté-Bernard et Montmirail, pour tenter de mettre fin au sinistre.

Les pompiers protègent une citerne de gaz et un bâtiment contenant de la paille à Valennes

Si les flammes ne sont pas visibles, le bâtiment est entièrement enfumé et les pompiers ont mis en place deux lances dont l’une est destinée à protéger un réservoir de gaz situé à proximité du poulailler, tandis que la seconde vise à protéger un autre bâtiment, à 200 m.2 celui-ci, et qui contient de la paille.

Au total, six engins, soit une quinzaine de pompiers, sont en action pour éteindre un incendie dans un poulailler, à Valennes (Sarthe) ©Valentin MAUDUIT

Les services d’Enedis et la gendarmerie sur les lieux de l’incendie

Sur place, le gérant de l’EARL Lemeunier, qui n’a pas souhaité s’exprimer, est vexé. Même si l’origine de l’incendie dans ses locaux n’est pas encore clairement connue, il semble que le chauffage du bâtiment soit en cause.

Ainsi, les services d’Enedis ont été appelés. Qui sont également présents aux côtés de la gendarmerie.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le New-Yorkais le plus « connecté » au Québec
NEXT Comment les procureurs de Trump ont ouvert la voie au témoignage de Michael Cohen