Les prix des céréales ouvrent dans le vert sur Euronext

Les prix des céréales ouvrent dans le vert sur Euronext
Les prix des céréales ouvrent dans le vert sur Euronext

Le mardi 30 avril 2024 sur Euronext, la tonne de blé a clôturé à 205 € (–3,25 € par rapport à la clôture précédente) sur l’échéance de mai et à 226,75 € (–3,25 €) sur celle de septembre. La tonne de maïs termine la séance à 201 € (–3 €) pour l’échéance de juin et à 204,50 € (–2,75 €) pour le mois d’août.

Malgré la fermeture d’Euronext mercredi 1er mai 2024, “les acheteurs restent actifs”, indique Argus Média-Agritel dans sa lettre quotidienne publiée le 2 mai. Le cabinet rapporte que l’Algérie, à travers l’OAIC (Office interprofessionnel algérien des céréales), a lancé une appel d’offres pour l’achat de blé pour des expéditions sur les deux quinzaines de juillet 2024. « L’écart de prix d’écart entre l’ancienne récolte et la nouvelle campagne conduit également certains acheteurs disposant de capacités de stockage suffisantes à chercher à profiter de l’écart de prix important actuel. ,” il ajoute.

Ce jeudi 2 mai, vers 11 heures sur Euronext, la tonne de blé s’échangeait à 206,75 € (+1,75 €) sur l’échéance de mai et à 229 € (+2,25 €) sur celle de septembre. La tonne de maïs était cotée à 203,25 € (+2,25 €) pour l’échéance de juin et 207 € (+2,50 €) pour l’échéance d’août.

En blé, le contrat de mai 2024 expirera le 10 mai, rappelle Argus Média-Agritel. « Les intervenants se concentrent désormais sur la situation de la nouvelle récolte et particulièrement sur le potentiel de la production russe face aux conditions climatiques rencontrées dans le sud du pays », commente-t-il.

Fermeté du maïs à la Bourse de Chicago

À la Bourse de Chicago, les prix du maïs ont augmenté le 1er mai, tant pour les anciennes que pour les nouvelles récoltes. Les semis se poursuivent aux Etats-Unis, « et affichent toujours un rythme un peu plus soutenu que la moyenne des cinq dernières années », rapporte Argus Média-Agritel.

“A plus long terme, les décisions du gouvernement sur une utilisation accrue des biocarburants dans l’aviation ouvrent de nouvelles opportunités aux producteurs de maïs américains”, précise le cabinet. En blé, l’évolution des modèles de prévision des précipitations tire le marché avec deux zones particulièrement surveillées, à savoir le sud de la Russie et les plaines de la ceinture de blé américaine. Depuis le début de la semaine, les prix du blé SRW de Chicago ont baissé, effaçant ainsi une partie du mouvement de hausse enregistré la semaine dernière. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV VIDÉO. Avant Roland, Roger Federer inaugure un court de tennis à La Courneuve devant des enfants
NEXT Les Championnats d’Afrique du 6 au 9 juin à Marrakech