Les Tigres montrent les griffes et sauvent leur peau face aux Voltigeurs

Les Tigres montrent les griffes et sauvent leur peau face aux Voltigeurs
Les Tigres montrent les griffes et sauvent leur peau face aux Voltigeurs

Benjamin Vigneault a débloqué l’impasse en prolongation et les Tigres de Victoriaville ont battu les Voltigeurs de Drummondville 3-2, mercredi soir.

La prolongation ne durait que 95 secondes lorsque Vigneault a hérité de la rondelle à la ligne bleue. Son tir de la pointe a traversé plusieurs joueurs avant de battre le gardien Riley Mercer.

«Je ne me souviens pas de tous mes objectifs de carrière, mais je sais que celui-ci est très important», a déclaré Vigneault. J’attendais depuis longtemps le petit côté offensif que j’ai eu un peu plus durant la saison. Avoir pu laisser mon équipe en vie, ça fait du bien. »

L’héroïsme du défenseur de 19 ans a permis aux Tigres d’éviter l’élimination et de forcer un cinquième duel, qui aura lieu à Drummondville vendredi soir. Dans l’autre demi-finale, le Drakkar de Baie-Comeau mène 3-1 contre les Eagles du Cap-Breton.

Nathan Darveau a été la première étoile du match grâce à 42 arrêts pour les Tigres. Il a fait face à plus de 40 tirs pour la quatrième fois depuis le début des séries éliminatoires.

Outre Vigneault, Egor Goriunov et Francesco Iasenza ont fait briller le feu rouge pour la troupe de Victoriaville. Nikita Prishchepov et Justin Larose ont tous deux récolté deux passes décisives.

« J’ai mentionné hier que si les joueurs n’y croient pas, ils devraient rester chez eux. Aujourd’hui, j’avais 20 joueurs qui y croyaient, a insisté l’entraîneur-chef des Tigres Carl Mallette. Nous avions l’énergie du désespoir et cela se voyait. Je pense que les Voltigeurs ont fait un excellent match donc il fallait vraiment en faire un bon pour les battre. Nathan était sensationnel. »

Simon-Pier Brunet et Vsevolod Komarov ont enfilé l’aiguille pour les Voltigeurs, qui avaient remporté leurs quatre derniers matchs. Mercer s’est rendu trois fois en 37 lancers.

« C’est un bon match de séries éliminatoires. On s’attendait à ce qu’ils sortent en force, a analysé l’entraîneur-chef des Voltigeurs Sylvain Favreau. J’ai aimé notre départ. Nous avons joué avec rythme et énergie. Ce sont des matchs serrés et c’est un appel serré. Nous allons préparer la cinquième partie. »

Komarov vient de remporter le trophée Émile-Bouchard, remis au défenseur de l’année dans la LHJMQ. Cependant, lui et ses coéquipiers défensifs n’ont pas réussi à clôturer les comptes.

“Je suis heureux d’avoir remporté ce trophée, mais ce n’est pas le trophée principal que je veux gagner”, a noté Komarov.

Les Tigres restent en vie

Les Tigres ont débuté la rencontre en toute confiance et ont été les premiers à ouvrir le score, après 3 min 31 s de jeu.

Goriunov a glissé la rondelle à Iasenza, qui a décoché un tir précis dans le coin supérieur. Les arbitres ont vérifié la séquence pour s’assurer que Mercer n’était pas victime d’une obstruction de la part de Thomas Gagnon et après délibération, ils ont accordé le but.

La réponse des Voltigeurs est arrivée moins de trois minutes plus tard. Installé derrière le filet, Kassim Gaudet a remis le disque devant le filet à Brunet, qui a décoché un boulet de canon par-dessus l’épaule de Darveau.

Les visiteurs ont augmenté la pression en première période, mais Darveau a réalisé quelques bons arrêts. De l’autre côté, Mercer avait notamment besoin de l’aide de ses coéquipiers près du filet, alors qu’il était hors de position dans son demi-cercle.

Les Voltigeurs ont profité d’un avantage numérique pour prendre les devants, avec un peu moins de sept minutes à jouer en deuxième période. Alors que Prishchepov était dans la surface de réparation, Komarov a décoché un puissant tir sur réception qui a fait trembler le filet.

Les Tigres ont décoché davantage de tirs en troisième période, mais les percées offensives n’ont pas été très menaçantes. Pourtant, une bonne entrée en zone a suffi à ramener les deux équipes à la case départ.

Larose a franchi la ligne bleue et a laissé la rondelle à sa gauche, à Prishchepov. Ce dernier l’a transmis à Goriunov, qui a profité du trafic devant Mercer pour trouver le fond des filets.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les valeurs d’aujourd’hui en Europe – Berenberg distingue le Borussia Dortmund
NEXT Michael Cohen s’apprête à témoigner dans le cadre d’un procès secret