présentation du Game 5 entre les Kings et les Oilers

présentation du Game 5 entre les Kings et les Oilers
présentation du Game 5 entre les Kings et les Oilers

Kings 1 – Oilers 1 (1ère période)

Les Oilers ont failli marquer dans les premières minutes du match. Alors que Mikey Anderson gisait sur la glace après une collision accidentelle avec Connor McDavid, l’attaquant des Oilers Zach Hyman a heurté le poteau.

Limités à un seul tir court dans la première moitié de la première période, les Oilers ont finalement ouvert la marque sur leur deuxième tir du match. Lors d’une reprise, Kane a complété un joli jeu de passes avec Leon Draisaitl en marquant d’un tir du revers qui a échappé à David Rittich.

Puis, à 28 secondes de la fin de la période, la malchance s’est abattue sur Stuart Skinner et les Oilers. Skinner est sorti de son filet pour récupérer un dégagement de Vladislav Gavrikov, mais la rondelle est revenue directement devant le filet après un rebond bizarre sur la bande. Alex Laferrière en a profité pour pousser la rondelle dans une cage béante et ramener tout le monde à la case départ après 20 minutes de jeu.

Notes d’avant-match

EDMONTON – Les Oilers d’Edmonton ont la chance d’éliminer les Kings de Los Angeles pour un troisième printemps consécutif mercredi alors qu’ils accueilleront le cinquième match de leur série de premier tour à Rogers Place.

Les Albertains mènent trois victoires à un, deux jours après avoir remporté le quatrième match 1-0 grâce à un bon effort défensif sur la patinoire des Kings.

Ayant de bonnes chances de passer à l’étape suivante, les Oilers souhaitent relancer leur attaque dynamique devant leurs partisans.

«Nous voulons attaquer un peu», a admis l’attaquant vedette Leon Draisaitl. C’est notre ADN.

“Il n’y a rien à redire sur la façon dont s’est déroulé le dernier match, mais nous avons joué un peu moins sur les talons et leur avons présenté un défi plus imposant”, relativise le n°29.

Le capitaine d’Edmonton, Connor McDavid, quintuple vainqueur du trophée Art Ross, mène la colonne des marqueurs des séries éliminatoires avec dix points (1-9) en quatre matchs.

Draisaitl n’est pas loin derrière avec huit points, tandis que l’ailier Zach Hyman est à égalité au premier rang pour les buts (6), quelques semaines après avoir terminé la saison régulière avec 54 buts.

Dans le quatrième duel, Los Angeles a eu le dessus 33-13 aux tirs au but ; une anomalie pour les hommes de Kris Knoblauch, habitués à contrôler la possession et la répartition des tirs.

« Il faut être à l’aise pour jouer dans ces situations, a noté le défenseur Darnell Nurse. Cela étant dit, je pense que nous voulons revenir à notre style rapide et dicter le jeu. Bref, ne pas avoir à défendre autant (que lundi). »

Quant aux Kings, ils doivent se résigner à une réalité difficile : il leur faudra trois victoires consécutives pour renverser leurs rivaux.

« Il y a toujours des choses qu’on n’aime pas dans un match. Mais lors du quatrième match, il n’y en avait pas beaucoup, a déclaré l’entraîneur-chef par intérim des Kings, Jim Hiller.

« Nous n’avons pas atteint la perfection car c’est difficile à atteindre, mais nous avons joué notre meilleur match depuis longtemps. Dans notre esprit, la série devrait être [égale 2-2]. »

Le résultat reste encore un écart de 1-3 à combler pour les Californiens.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pogacar, du jamais vu depuis 50 ans ! – .
NEXT Le profil de la 17ème étape