l’épouse d’Andrea Casiraghi, très chic, épaules nues dans une robe de créateur français

l’épouse d’Andrea Casiraghi, très chic, épaules nues dans une robe de créateur français
l’épouse d’Andrea Casiraghi, très chic, épaules nues dans une robe de créateur français

Béatrice Borromée a récemment fait une apparition surprise sur le tapis rouge du Festival de Cannes au bras de son mari, Andrea Casiraghi. En effet, le couple a été invité à assister à la projection du film Le Comte de Monte Cristo réalisé par Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte et produit par Dimitri Rassam, qui n’est autre que l’ex de Charlotte Casiraghi, la sœur d’Andrea. Ce film, réalisé par Pierre Niney, que l’on retrouvera dans le rôle principal, est la première adaptation, au cinéma, du roman d’Alexandra Dumas publié en 1844 depuis 1912. Malgré la séparation de Dimitri Rassam et de sa sœur, Andrea Casiraghi resta proche du père de son neveu Balthazar. Le papa du petit frère de Raphaël Elmaleh est un grand fan d’Alexandre Dumas puisqu’il a déjà produit Les Trois Mousquetaires : D’Artagnan Et Les Trois Mousquetaires : Milady en 2023.

Lors de cette ascension, le couple Borromeo-Casiraghi a mis à l’honneur la maison Dior dont ils sont les ambassadeurs. La journaliste portait une robe à bretelles en velours tandis que son mari a choisi un tailleur très chic. Béatrice Borromée a fait une nouvelle apparition ce week-end lors du Grand Prix de Monaco. La jeune femme n’a pas manqué de mettre en avant, une nouvelle fois, une création de la maison de haute couture Dior. Ce dimanche 26 mai, elle a jeté son dévolu sur un modèle de robe on ne peut plus chic. La belle-fille de Caroline de Monaco portait une robe au motif pied-de-poule iconique célébrant les codes de la maison Dior. Son charme ? « Confectionné en jacquard de coton technique noir et blanc, il se distingue par une encolure bateau et une coupe évasée qui souligne avec raffinement la taille. » décrit la marque. Porter une telle pièce a cependant un coût puisque pour vous l’offrir, il faudra débourser la modique somme de 2800 euros.

Le style ? Une affaire de famille

La veille, samedi 25 mai, Beatrice Borromeo avait également été aperçue aux côtés de ses belles-sœurs, Tatiana Santo Domingo et Charlotte Casiraghi. Cette fois-ci, sous le soleil monégasque, la belle blonde a choisi le denim dans une jolie robe en jean sans manches. Charlotte Casiraghi a elle aussi opté pour cette matière avec un jean léger taille haute et une veste assortie. A leurs côtés, Tatiana Santo Domingo a choisi de poser en blanc dans une jolie robe longue en dentelle avec laquelle elle portait une paire de ballerines plates en velours.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pierre Vassiliu, musicien du monde – Libération – .