Tahar Rahim se fait discret dans le teaser du biopic consacré à Charles Aznavour

Tahar Rahim se fait discret dans le teaser du biopic consacré à Charles Aznavour
Tahar Rahim se fait discret dans le teaser du biopic consacré à Charles Aznavour
>>>>
Lionel Hahn / WireImage Tahar Rahim incarne Charles Aznavour dans le biopic « Monsieur Aznavour ».

Lionel Hahn / WireImage

Tahar Rahim incarne Charles Aznavour dans le biopic « Monsieur Aznavour ».

CINÉMA – Tahar Rahim dans la peau de Charles Aznavour, on y croit mais il faudra attendre pour le voir. Le duo de réalisateurs Grand Corps Malade et Medhi Idir avait exprimé son envie de donner un aperçu de Monsieur Aznavour pour le centième anniversaire de la naissance du chanteur. Les deux hommes ont tenu parole, dévoilant ce mercredi 22 mai un premier teaser du biopic en hommage à Charles Aznavour, décédé le 1er octobre 2018 à l’âge de 94 ans.

Mais le teaser nous donne envie d’en savoir plus. Si tout le monde est impatient de voir la transformation de Tahar Rahim dans le rôle de l’interprète de bohémienles extraits diffusés veillent à entretenir le mystère de l’apparence de l’acteur.

Tandis que les notes de la chanson Prenez-moi rythme des scènes qui se succèdent, jamais l’acteurun prophète ne se retourne pas. Néanmoins, on parvient à déceler sa métamorphose grâce à des détails, comme sa coupe de cheveux, sa gestuelle ou encore sa carrure qui n’est pas la même d’un plan à l’autre. « Ils n’ont pas fini de parler d’Aznavour »dit notamment Tahar Rahim.

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

Légendes de la chanson française d’antan

Comme le montre le teaser, le film se concentrera sur les débuts de la carrière de l’artiste et nous emmènera au cœur des années 1950. Grand Corps Malade et Mehdi Idir racontent cela « fils de réfugiés, petit, pauvre, à la voix voilée » en qui personne ne croyait. Des débuts difficiles aux succès légendaires qui font de lui « un monument de la chanson, et un symbole de la culture française. Avec près de 1 200 titres interprétés dans le monde et dans toutes les langues »décrit le communiqué de presse du film.

Outre la montée en puissance de Charles Aznavour, Grand Corps Malade et Mehdi Idir souhaitent relancer une période que les moins de 20 ans ne peuvent pas vivre »comme l’artiste le chantait bohémien. Aux côtés de Tahar Rahim, on retrouve Victor Meutelet dans la peau de Johnny Hallyday (qui aura également droit à son biopic). Mais aussi Marie-Julie Baup dans le rôle d’Edith Piaf et Rupert Wynne-James dans celui de Frank Sinatra, rapporte BFMTV.

Une époque de géants du micro qui en rendra plus d’un nostalgique. Mais pour remonter le temps en chanson, il faudra être patient jusqu’à la sortie de Monsieur Aznavour en salles le 23 octobre.

Voir aussi sur HuffPost :

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui a fait part de la probable récidive de son cancer
NEXT Audrey Crespo-Mara raconte ce moment où Florent Pagny lui a fait part de la probable récidive de son cancer