« La rhétorique de l’action » – .

« La rhétorique de l’action » – .
« La rhétorique de l’action » – .

Twitter 0
WhatsApp
Facebook 0
Messager

L’ouvrage, intitulé « Communication royale : la rhétorique de l’action », que vient de publier le journaliste Belkassem Amenzou à la maison d’édition « Rayan Printing », (Edition et distribution) à Casablanca, aborde avec prudence et toutes les précautions scientifiques requises la communication royale dans ses aspects verbaux et non verbaux, relatifs à l’exercice du pouvoir. Il s’agit d’un style de communication royalement adapté au statut historique de SM le Roi, dépositaire d’une légitimité historique et constitutionnelle.

« Dans ses discours, les concepts forgés par le Souverain se traduisent sur le terrain par des actions encadrées par les principes de « responsabilité », « d’engagement » et de « sérieux », souligne l’auteur. Et sous la pression de ce contexte, précise-t-il, « la photo véhicule tout un discours ». En effet, explique-t-il, « le rayonnement de l’image royale en action se passerait de tout commentaire descriptif et/ou explicatif ». Cet ethos actif et proactif, audacieux et distingué de SM le Roi, hautement estimé par la communauté internationale, consolide ainsi la place du Royaume dans le concert des Nations et conforte la devise éternelle du Maroc : « Dieu, la Patrie, le Roi ».

Dans sa préface, l’auteur de l’ouvrage précise que « c’est en revenant dans le monde académique en 2014, plus précisément dans la structure de communication politique à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales (FSJES), Aïn Chock-Casablanca de l’Université Hassan II, qu’a émergé l’idée de cet ouvrage, consacré à un exercice de communication royale où langage et image se combinent magistralement sur un même axe de pouvoir pour créer le message. »

Au fil des pages de cet ouvrage, écrit Rachid Lamghari Idrissi Daouani, PES à l’Université Hassan II et Coordonnateur du Master « Communication politique à la FSJES, Aïn Chock, Casablanca », dans la préface de l’ouvrage, « on découvre un souverain visionnaire, protecteur et bâtisseur, dont l’engagement en faveur de la paix, de la stabilité et de la justice résonne bien au-delà des frontières du Maroc. De la dimension africaine du Royaume à sa sagesse face aux défis de la Oumma islamique, chaque mot, chaque geste et chaque image nous conduisent vers un avenir marqué par la réconciliation et la clairvoyance ».

L’auteur du livre, Belkassem Amenzou, originaire de Taza, est journaliste professionnel depuis plus de vingt ans.

Actuellement au département politique du journal Al Bayane, quotidien où il a été rédacteur en chef pendant quatre ans et, auparavant, secrétaire général de la rédaction pendant deux ans, l’auteur, qui a également travaillé dans d’autres quotidiens, est titulaire d’un doctorat en communication politique.

Il a soutenu une thèse de doctorat sur le sujet : « Alliances politiques et mobilisation électorale : cas du système politique marocain », à l’Université Hassan II de Casablanca, avec mention très honorable, félicitations du jury et recommandation pour publication.

Sa passion pour l’enseignement l’a motivé à développer des modules autour de : « Politique, médias et opinion publique » et « Communication », qu’il enseigne à l’Université, à l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca et dans d’autres établissements d’enseignement supérieur privés.

Mo

Twitter 0
WhatsApp
Facebook 0
Messager

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une attaque à la machette fait au moins quatre blessés – .
NEXT au Maghreb, douche froide pour ce pays après un peu d’espoir – La Nouvelle Tribune – .