Gabriel Attal « assume » la suspension de la réforme de l’assurance-chômage – .

Gabriel Attal « assume » la suspension de la réforme de l’assurance-chômage – .
Gabriel Attal « assume » la suspension de la réforme de l’assurance-chômage – .

Invité sur TF1, le Premier ministre Gabriel Attal a assumé la suspension de la réforme de l’assurance chômage. La publication du décret aurait été perçue comme « une forme de passage en force ».

Le Premier ministre Gabriel Attal, invité sur TF1 ce lundi 1er juillet, au lendemain du premier tour des élections législatives, a déclaré qu’il “assume” la suspension de la réforme de l’assurance chômage.

Rappelant que cette réforme est « nécessaire », comme l’a fait Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 12 juin, le Premier ministre a estimé que la publication du décret entre les deux tours serait perçue comme « une forme de passage en force ».

« Nous avons entendu le message du peuple français et le message des urnes : nous devons gouverner autrement, travailler davantage avec les autres forces politiques pour les intérêts du peuple français », a-t-il ajouté.

Prolongation des règles actuelles

La réforme du mécanisme d’indemnisation, menée par le gouvernement, qui durcit notamment les conditions d’affiliation, avait été vivement critiquée par les forces de gauche et les syndicats.

Afin de ne pas laisser de vide juridique, un décret conjoint a été publié par le gouvernement pour prolonger les règles actuelles et permettre le versement des allocations de chômage jusqu’à fin juillet.

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, invité ce lundi matin à réagir à cette suspension de la réforme sur France Inter, a déclaré qu’il était “très circonspect sur les garanties qu’on peut donner, sur les positions de circonstances, sur les accommodements, sur les calculs”.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un directeur général en Russie démolit Dmitri Kostenko (un espoir du CH) avec ses critiques – .
NEXT Benoît-Olivier Groulx à Laval : le scénario parfait