Bart De Wever présente ce mardi sa « note de départ » en Flandre, les consultations se poursuivent en Wallonie et à Bruxelles

Ce n’est que lorsque les deux autres partis auront approuvé la note que Bart De Wever enverra un entraîneur, qui a de bonnes chances de devenir ensuite le nouveau ministre-président flamand.

Formation du gouvernement bruxellois

Parallèlement aux consultations politiques en cours en vue de former une majorité bruxelloise, le leader bruxellois du MR, David Leisterh rencontrera “dans les prochains jours plusieurs acteurs de terrain”, a-t-il annoncé lundi. L’objectif de M. Leisterh est de “prioriser l’état de la situation en matière budgétaire, particulièrement alors que le MR est dans l’opposition depuis 20 ans”, a-t-il indiqué lundi dans un communiqué adressé à l’agence Belga.

Selon M. Leisterh, ces consultations débuteront mardi au Parlement bruxellois. Ces réunions permettront « un premier état des lieux objectif » qui pourra être partagé par la suite avec tous les groupes impliqués dans la formation du futur gouvernement.

“Les premières réunions devraient apporter des éclaircissements sur la situation budgétaire”, a-t-il ajouté.

David Leisterh a également insisté sur le fait qu’il entendait « utiliser chaque minute pour pouvoir mettre en œuvre rapidement un projet ambitieux pour Bruxelles ».

Mardi, le leader du MR bruxellois rencontrera, à 11h00, le directeur de l’agence fédérale de la dette, Jean Deboutte. De 15h30 à 17h00, il s’entretiendra avec Mark Dehoux, directeur général du Service du Budget et des Finances de la Région bruxelloise.

Mercredi, l’administrateur général du Trésor fédéral, Alexandre de Geest, sera attendu à 11h00 au Parlement bruxellois. Dans l’après-midi, ce sera le tour de Pierre Wunsch, gouverneur de la Banque nationale de Belgique.

Jeudi, celui qui est également président de la régionale bruxelloise du MR recevra à 14 heures le directeur de l’agence régionale de la dette, Serge Dupont.

Formation du gouvernement wallon

“J’espère que les syndicats seront des agents de changement pour la Wallonie et non des éléments bloquants”, a déclaré lundi le président du MR, Georges-Louis Bouchez, à l’issue d’une réunion au parlement wallon avec les représentants des travailleurs. .

vidéos

Après le monde patronal, ce sont les syndicats qui ont rencontré, ce lundi matin, Georges-Louis Bouchez et Maxime Prévot, les présidents du MR et des Engagés, dans le cadre de leurs consultations avec la société civile.

“Notre priorité, ce sont des emplois de qualité”, leur a déclaré Jean-François Tamellini, le secrétaire général de la FGTB wallonne. « Si nous voulons sortir de la précarité, nous avons besoin d’emplois de qualité. Mais on craint au contraire une précarité. Nous examinerons la Déclaration de politique régionale (DPR) et les mesures concrètes qu’elle comportera », a-t-il ajouté.

« Nous partageons le même constat mais pas le même remède. La Wallonie doit changer ; il a besoin de réformes», a résumé le président des libéraux francophones. Sans brutaliser les secteurs, « les choses seront différentes : l’activation des demandeurs d’emploi va changer ; tout comme l’utilisation des fonds publics », a-t-il expliqué.

Quant au plan de relance régionale, point d’orgue du précédent gouvernement, “il ne restera pas en l’état”, a assuré M. Bouchez alors que les syndicats s’inquiètent de l’avenir de ce plan auquel ils étaient associés. « Tout n’est pas à jeter mais il faut le revoir en se concentrant sur les vrais projets structurants pour la Wallonie. »

“Nous voulons rester dans un cadre de concertation sociale”, a souligné Maxime Prévot, selon qui les syndicats sont “partenaires de la réussite du prochain gouvernement wallon”.

« Les employeurs nous ont fait part de leur volonté de simplification administrative. Il s’agit aussi, de leur part, de soutenir les initiatives prises et d’activer les demandeurs d’emploi sans être dans une démarche trop punitive », a-t-il ajouté.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Nestlé France mis en examen après avoir vendu des pizzas contaminées en 2022 – rts.ch – .
NEXT Le marché des transferts toujours bloqué par Carlos Sainz – .