L’UE appelle Israël à arrêter l’offensive de Rafah – DW – 15/05/2024 – .

L’Union européenne a appelé Israël ce mercredi (15h05) à « cesser immédiatement » son opération militaire à Rafah, au sud de la bande de Gaza, que le gouvernement israélien considère comme le dernier bastion de l’organisation terroriste Hamas.

Plus d’un million de civils réfugiés à Rafah ont reçu l’ordre d’évacuer de l’armée israélienne depuis le début de cette opération militaire.

Mais fuir vers où ? Une question que l’ONU ne cesse de soulever, car aucune zone ne semble épargnée par les combats, les frappes aériennes ou la destruction des infrastructures, rendant impossible de s’y réfugier. C’est ce que l’Union européenne a également rappelé dans son communiqué.

L’armée israélienne a lancé le 7 mai une série d’opérations militaires terrestres depuis l’est de la ville de Rafah, précédées et appuyées par des bombardements aériens.Image : Abis Sultan/EPA

Ddéménagé plusieurs fois depuis le 7 octobre

Un demi-million de personnes ont déjà quitté Rafah. Pour beaucoup, il s’agit du deuxième ou du troisième déplacement forcé depuis le début de la guerre israélienne contre le Hamas, en représailles à l’attaque terroriste du 7 octobre.

Poursuivre cette opération à Rafah risque de « mettre à rude épreuve » les relations d’Israël avec l’Union européenne, explique Bruxelles.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, appelle également à la réouverture du point de passage de Rafah, fermé depuis le début de l’incursion israélienne. C’est par là que transitaient les camions d’aide humanitaire en provenance de l’Égypte voisine. L’Égypte et Israël se rejettent la responsabilité de ce blocage.

Avant ses opérations, l’armée appelle les habitants des zones ciblées à évacuer via des tracts et des messages envoyés sur téléphones portables.Image : Reuters

Nouvelles livraisons d’armes américaines

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réagi Mercredi et assuré au contraire que les obligations internationales sont respectées et qu’aucune catastrophe humanitaire ne surviendra à Rafah.

Benjamin Netanyahu est déterminé à mener une offensive terrestre d’envergure à Rafah, malgré les réticences de ses alliés, notamment les États-Unis.

Malgré cette opposition, selon plusieurs grands médias américains, la Maison Blanche aurait informé le Congrès de sa volonté de livrer de nouvelles armes à Israël pour un montant de plus d’un milliard de dollars.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Au moins 31 Palestiniens tués dans une frappe contre un immeuble à Nousseirat selon la Défense civile Combats à Jabalia et Rafah Joe Biden appelle à un cessez-le-feu à Gaza Dissensions à la tête de l’Etat israélien Un chef de l’ONU met en garde contre les « conséquences apocalyptiques » du blocage aide
NEXT recherches intenses pour retrouver le président Raïssi après un accident d’hélicoptère