Water-polo. La Niortaise Romane Brondeau aux portes des Bleues – .

Water-polo. La Niortaise Romane Brondeau aux portes des Bleues – .
Water-polo. La Niortaise Romane Brondeau aux portes des Bleues – .

Chez les Brondeau, le water-polo est une affaire de famille. Jean-Luc, le père, est l’entraîneur de l’équipe du CN Niort qui évolue en National 3, avec son fils Raphaël dans l’effectif. Sa fille, Romane, a également fait quelques apparitions cette saison. Le jeune gardien de but, âgé de seulement 15 ans, a goûté très jeune à la discipline, à travers quelques tournois, et la pratique assidument depuis deux ans. Je m’entraîne trois fois par semaine à Niort, et une fois à Saint-Jean-d’Angély explique la Niortaise, qui suit également deux séances hebdomadaires de natation. Sans oublier les matchs, avec la CNN donc, mais aussi et surtout avec le NC angérien, en N1, voire en Elite. Le water-polo prend beaucoup de place sourit celle qui intégrera le lycée Venise Verte l’année prochaine.

“Je veux retourner”

Ses performances dans les buts d’Angers ont en tout cas attiré l’attention du sélectionneur de l’équipe de France U16. Thibaut Simon a sélectionné Romane Brondeau pour un stage de préparation à la Coupe du monde U16 en Turquie.

Je ne m’y attendais pas du tout, je pensais que je n’avais aucune chance souligne la Niortaise, qui a donc rejoint les Bleuettes à Mulhouse en juin. Je n’ai pas forcément réussi à montrer tout ce dont je suis capable, mais c’était intéressant, j’ai appris des choses, même si c’était dur, surtout mentalement, par rapport à la pression que je me mettais. Je suis assez dur avec moi-même.

Non retenue parmi les deux gardiennes qui se sont envolées avec l’équipe de France pour la Turquie fin juin, la jeune Niortaise est tournée vers l’avenir. Bien sûr que j’ai envie d’y retourner. Je vais essayer d’améliorer les points dont on m’a parlé. J’ai grandi assez vite, je ne me rends pas toujours compte de ma taille. Il faut que je travaille notamment la coordination…

Romane Brondeau pense aux Championnats d’Europe U16 qui auront lieu en 2025. En attendant, elle va commencer l’été de manière studieuse, en participant au Championnat de France U15 à Angers du 11 au 13 juillet. Romane Brondeau est, avec Rose Cardineau et Léa Berthot, l’une des trois Niortaises sélectionnées dans une équipe de Nouvelle-Aquitaine entraînée par Jean-Luc Brondeau. Une affaire de famille…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Emmanuel Maître est le nouveau directeur de l’Ensimag – .
NEXT 320 majorettes étaient présentes à Agen pour l’ouverture du Championnat du Monde – .