Granby démolira bientôt une maison délabrée – .

Granby démolira bientôt une maison délabrée – .
Granby démolira bientôt une maison délabrée – .

Cette adresse fait l’objet de plusieurs procédures judiciaires entreprises par la Ville depuis plus de dix ans.

Tout a commencé en 2012, lorsque Granby a entamé des procédures judiciaires pour faire cesser des activités, non permises dans le secteur, de vente et d’entreposage de véhicules.

La Voix de l’Est avait signalé cela en août dernier.

Une procédure très rare

« C’est très, très rare [de demander une telle démolition]», a commenté le maire de Granby.

Le bâtiment, enfoui sous une végétation qui semble revendiquer son droit d’occuper les lieux, représente « une nuisance pour le voisinage ainsi qu’un danger », peut-on lire dans la documentation remise aux médias, en marge de la séance du conseil municipal du 2 juillet.

Jugement de la Cour supérieure

Un jugement sur cette affaire a été rendu le 31 mai, a indiqué la Ville.

Ce document judiciaire ordonne d’abord au propriétaire – Fraydoun Chabitai, propriétaire depuis mars 2023 – de barricader l’immeuble dans les 48 heures suivant la signification du jugement, afin d’en limiter l’accès.

La maison abandonnée au 579 rue Conrad. (Stéphane Champagne/La Voix de l’Est)

Deuxièmement, le jugement ordonne au défendeur de procéder à la démolition du bâtiment dans les 30 jours suivant la signification du jugement, rapporte la Ville.

« Si le défendeur ne se conforme pas au jugement dans les délais prescrits, la Ville est autorisée à exécuter les travaux, aux frais du propriétaire », peut-on lire dans le document fourni aux médias.

Plus précisément, « les frais découlant de l’exécution du jugement seront traités comme un impôt foncier, garanti au moyen d’une hypothèque légale sur l’immeuble », précise-t-il.

Et c’est là où nous en sommes, puisque le propriétaire continue d’être absent.

Bâtiment barricadé

En conséquence, la Ville a barricadé le bâtiment le 17 juin, « considérant le manquement du défendeur à effectuer les travaux », écrit la Ville.

« Au 25 juin, le défendeur n’avait pas commencé les travaux de démolition ni donné avis de son intention de les commencer dans le délai imparti », a-t-elle ajouté.

Les automobilistes circulant sur la rue Conrad voient à peine la maison, cachée par une végétation dense. (Stéphane Champagne/La Voix de l’Est)

La démolition sera donc entreprise à compter du 15 juillet, à moins que le propriétaire ne prenne des mesures et n’entreprenne de tels travaux de démolition d’ici le 11 juillet.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Après les rafales de vent, dégâts à Crottes-en-Pithiverais – .
NEXT découvrez le calendrier de l’US Issoire et du SC Tulle pour la saison 2024-2025 – .