Prolongation de la garde à vue de Benoît Jacquot et Jacques Doillon – .

Prolongation de la garde à vue de Benoît Jacquot et Jacques Doillon – .
Prolongation de la garde à vue de Benoît Jacquot et Jacques Doillon – .

Les deux cinéastes sont interrogés depuis lundi matin par les enquêteurs de la Brigade de protection des mineurs.

Cette garde à vue fait suite à une plainte pour viols sur mineurs, déposée en février dernier par Judith Godrèche.

Les prochaines heures pourraient donner lieu à un affrontement entre les différents protagonistes.

Suivez la couverture complète

Violences sexuelles : nouvelle vague d’accusations dans le cinéma

Il s’agit d’une nouvelle étape dans l’affaire qui secoue le cinéma français depuis plusieurs mois. La garde à vue des réalisateurs Benoît Jacquot, 77 ans, et Jacques Doillon, 80 ans, convoqués lundi à 9h30 par la Brigade de protection des mineurs, se poursuivait ce mardi matin, a appris l’AFP de sources proches du dossier. Elle pourrait durer jusqu’à 48 heures.

Ces deux figures du cinéma français sont interrogées dans le cadre d’une enquête ouverte début février par le parquet de Paris pour viols sur mineur de moins de 15 ans par personne ayant autorité, viols, violences par concubin et agressions sexuelles sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité. Elle fait suite à une plainte déposée par l’actrice Judith Godrèche.

Tous deux nient les faits.

Les deux hommes nient les accusations qui pèsent contre eux, qui remontent aux années 1980. Benoît Jacquot a dirigé Judith Godrèche dans plusieurs films, dont Les désenchantésIl a également vécu avec elle de 1986, alors qu’elle avait 14 ans, jusqu’à leur séparation en 1992. L’actrice, qui a aujourd’hui 52 ans, dénonce avec le recul une relation «d’influence” et de “perversion« Concernant Jacques Doillon, elle l’accuse de l’avoir agressée sexuellement lors des essais du film La fille de 15 anslorsqu’elle était en couple avec Benoît Jacquot.

Selon des sources proches du dossier, cette garde à vue devrait être l’occasion d’une confrontation entre les deux cinéastes et l’actrice, dont les différentes déclarations médiatiques comme aux Césars ont déclenché un mouvement #MeToo dans le cinéma français. Depuis, les actrices Isild le Besco et Julia Roy ont également porté plainte contre Benoît Jacquot. La première pour viol sur mineur de plus de 15 ans et viols entre 1988 et 2007. La seconde pour agression sexuelle dans les années 2010.

Judith Godrèche en mars dernier sur la scène des César – AFP

Lundi, l’avocate de Benoît Jacquot, Julia Minkowski, a dénoncé une «critiquable« garde, considérant qu’un »« Il aurait fallu décider d’une audience libre »son client s’étant vu refuser l’accès au dossier jusqu’à présent. Elle a également déploré «tous ces dysfonctionnements de la justice, grâce à une ultra-médiatisation qui conduit à des dérives inacceptables.”

De son côté, l’avocate de Jacques Doillon, Marie Dosé, a également estimé que son client «aurait dû être entendu lors d’une audience libre« Elle souligne »l’âge des faits“, “leur prescription acquise depuis plus de deux décennies“, et “l’inévitable classement sans suite qui clôturera cette enquête« .

  • Lire aussi

    INTERVIEW – Judith Godrèche à Cannes : « Personne ne veut jouer la victime »

La médiatisation de cette affaire a déjà eu des conséquences professionnelles pour les deux hommes. Jacques Doillon devait être libéré en mars dernier. CE2un film sur le harcèlement dont la sortie a été repoussée à une date indéterminée par son distributeur. Benoît Jacquot a terminé Belleune adaptation d’un roman de Georges Simenon avec Guillaume Canet et Charlotte Gainsbourg qui reste pour l’instant dans les cartons de son producteur.


Jérôme VERMELIN

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Que faire à Grenoble ce week-end (samedi 20 et dimanche 21 juillet 2024) – .
NEXT Fête des Sciences 2024 – .