Détails du financement de la Banque mondiale pour le Maroc en 2024

Détails du financement de la Banque mondiale pour le Maroc en 2024
Détails du financement de la Banque mondiale pour le Maroc en 2024

Le Banque monde approuvé, pour l’exercice 2024 clos en juin dernier, un financement de 1,76 milliard de dollars pour le Maroc.

Ce montant est légèrement inférieur au financement des montants annuels records successifs accordés en 2021 (1,80 milliard), 2022 (1,83 milliard) et 2023 (1,85 milliard). Ainsi, au cours des cinq derniers exercices fiscaux, qui coïncident avec le Cadre de Partenariat Banque mondiale-Maroc 2019-2024, l’Institution de Bretton Woods approuvé 8,35 milliards de dollars (dont 1,11 milliard de dollars en 2020).

Pour l’exercice 2024 (juillet 2023-juin 2024), les financements ont concerné plusieurs programmes pour le Royaume, soutenant principalement l’eau, l’enseignement supérieur, capital humain et services publics.

Dans le détail, le 24 juin 2024, la Banque mondiale a approuvé 350 millions de dollars pour soutenir la mise en œuvre de la réforme de établissements et entreprises publics (EEP) au Maroc. Ce programme vise à améliorer la gouvernance, la restructuration, la neutralité concurrentielle et le suivi des performances des EEP. De même, le 24 juin 2024, l’Institution a accordé un financement additionnel de 250 millions de dollars pour la Programme « Performance du secteur public marocain » (Ennajaa)Ce projet continuera à soutenir les efforts du gouvernement pour améliorer la performance et la transparence, en mettant l’accent sur la modernisation de laadministration publiquenotamment à travers la numérisation et des réformes dans la gestion de Finances publiques.

Par ailleurs, la Banque mondiale a mobilisé un financement de 500 millions de dollars pour renforcer le capital humain, en soutenant des réformes ambitieuses du système de santé. protection sociale et certaines santé.

Approuvé le 19 décembre 2023, ce prêt est destiné à améliorer la protection des populations les plus vulnérables contre risques sanitaires et climatiquesélargir le système de protection sociale et renforcer la résilience face aux événements catastrophiques. Dans ce contexte, il soutient la mise en œuvre du programme d’aide sociale directe.

Par ailleurs, un prêt a été validé le 14 décembre pour 300 millions de dollars destiné à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de Plan national pour accélérer la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieurla recherche scientifique et l’innovation. Le programme fera progresser une gamme d’approches innovantes et transformatrices pour accroître l’impact de l’enseignement supérieur et Recherche scientifiqueau profit de Les marocainsdans le contexte du nouveau modèle de développement.

Enfin, dans le cadre de l’exercice 2024, la Banque mondiale a également approuvé le 18 juillet 2023, un prêt de 350 millions de dollars pour accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de son Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation (PNAEPI, 2020-2027)dans le cadre du Plan national de l’eau sur 30 ans (PNE, 2020-2050). En plus de l’appui apporté à la PNELe programme contribuera à renforcer la gouvernance du secteur de l’eau et à améliorer la viabilité financière et l’efficacité de son utilisation. En outre, il vise à créer un environnement propice au dessalement et à la réutilisation de l’eau. eau traitéedeux solutions quasi indispensables pour augmenter les ressources en eau du Royaume.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’OM dépassé par un géant de la Serie A pour Mason Greenwood ? – .
NEXT baisse des ventes – .