la grande désillusion du secteur touristique

la grande désillusion du secteur touristique
la grande désillusion du secteur touristique

Comme nous le savons, la capitale française est l’une des destinations touristiques les plus populaires du monde. Si ce n’est LE plus populaire. Mais en cette année des Jeux Olympiques, qui aurait dû permettre attirer encore plus de visiteurs comme d’habitude, les derniers chiffres semblent impliquer une énorme défection au niveau de la réservation. Mais comment expliquer ce phénomène ?

Des réservations en chute libre

Si l’été 2024 devait être le seul de tous les records A Paris, les choses seront finalement très différentes. Alors que de nombreux hôtels et particuliers pensaient faire fortune en louant des chambres ou des appartements, pour beaucoup c’est la fin du rêve. Dernière semaine de juinavant même le début des Jeux, l’office de tourisme de Paris partageait les tarifs de réservation, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres sont assez révélateursEn moyenne, les hôtels sont autour 50 à 60% d’occupationcontre 80 à 90% à la même époque l’année dernière. Et vu la demande, si elle s’améliore un peu pendant les Jeux, rien d’étonnant cependant.

Les JO, un critère dissuasif massif ?

Mais alors comment expliquer cette crise du tourisme ? Et bien, pour la plupart des acteurs du secteur, la raison est simple, les Jeux olympiques eux-mêmes. Si l’organisation de l’événement est déjà très compliquée pour les Parisiens, elle apporte aussi son beaucoup d’inconvénients aux touristes. Tarifs des chambres multiplié par 2 ou 3, impôt de rester multiplié par 3, les transports trop cher, coût des musées et monuments augmenté… bref, venir à Paris cet été représente Un certain montantque tous ne sont pas en mesure de fournir. De même, beaucoup ont été découragés par les annonces de restriction de circulation, là-bas fermeture de certains lieux emblématiques, et par tous zones inaccessibles qui, ne nous mentons pas, représentent des lieux habituellement très populaire auprès des touristes.

Certains professionnels déplorent diffusion d’informations déplaisantes ou anxiogène autour des Jeux Olympiques qui, selon eux, auraient dégoûté bon nombre de touristes. Mauvaise communication de la part des autorités, des médias, mais aussi Les Parisiens eux-mêmes. En effet, beaucoup d’entre eux ont décidé de décourager les touristes à venir via les réseaux sociaux, présentant Paris 2024 comme un avant goût d’enfer. Un facteur moindre, mais non moins dissuasif : météo ces derniers jours, qui a également joué un rôle dans l’absence de touristes ces dernières semaines. Ajoutez à cela le bouleversements politiques ces dernières semaines, et il n’en faut pas plus pour ternir l’image de Paris aux yeux du monde.

Une situation loin d’être surprenante

Cependant, ne nous emballons pas, c’est sans grande surprise que la capitale a vu ses réservations touristiques chuter drastiquement. Un phénomène similaire avait été observé à Londres en 2012 pour les mêmes raisons. Et finalement, de nombreux touristes étaient apparus un peu au dernier momentfaisant remonter tous ces chiffres. Et puis, surtout, surtout, nous Des Parisiens qui se plaignent depuis des mois avec la perspective de cet afflux de touristeson ne va pas commencer à se plaindre maintenant qu’on nous dit que les rues de la capitale seront enfin peut-être respirantet ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Bal populaire et feu d’artifice à La Ciotat – JT de 13h – .
NEXT Vidéo. Feu d’artifice à Angoulême, entre déception et festivités – .