aménagements pour contourner le port

aménagements pour contourner le port
aménagements pour contourner le port

La carte du nouveau tracé de ces routes. Crédits : Département des Landes

C’est officiel. Après plusieurs mois de travaux, la nouvelle route et la voie verte ont été ouvertes à la circulation ce vendredi 28 juin. L’objectif : sécuriser l’accès au port de Bayonne-Tarnos et séparer les flux entre particuliers et professionnels. Un chantier dont le budget prévisionnel dépasse les 6 millions d’euros.

« La nouvelle desserte de la Plage de la Digue, d’une longueur de 2 480 mètres, est composée d’une chaussée de 5,5 mètres de large, d’une voie verte de 3 mètres de large et de travaux de voirie. de chaque côté de la chaussée pour empêcher l’arrêt et le stationnement », a indiqué le Ministère dans un communiqué. Après plusieurs années de travaux, ainsi que certains déboires liés notamment à la pandémie ou à des recours judiciaires, la nouvelle voie et la voie verte ont été ouvertes à la circulation ce vendredi 28 juin au port de Bayonne-Tarnos. « La largeur de l’emprise a été réduite au minimum afin de limiter son impact écologique aussi bien en phase de travaux qu’en phase d’exploitation »» ont encore précisé les porteurs du projet.

Un projet partenarial déclaré d’utilité publique

Pour rappel, le Département des Landes, maître d’ouvrage sur ce site, a indiqué que l’objectif final est de sécuriser la desserte du port de Bayonne-Tarnos, avec « une séparation des flux, la situation actuelle amplifiant les risques d’accidents liés à la circulation et les risques industriels »L’actuel RD 85E a désormais pour unique fonction le service industriel et la circulation des professionnels du secteur.

Un projet dont le budget estimé dépassait les six millions d’euros. Les deux routes ont été réalisées en partenariat avec l’Etat (dans le cadre du contrat de plan Etat-Région) pour un montant de près de deux millions d’euros, la Région Nouvelle-Aquitaine, pour un montant de près de deux millions d’euros également, la Communauté de Communes de Seignanx. , avec un investissement de plus de 1,3 million d’euros ainsi que la ville de Tarnos, qui a mis sur la table une enveloppe de 715 000 euros. Les travaux de finition se poursuivront jusqu’à la fin de l’automne, comprenant la partie signalétique, les plantations et la pose des clôtures définitives.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A quel prix Vannes a-t-il acheté la Tour Poudrière pour la transformer en résidence d’artiste ? – .
NEXT Pyrénées-Orientales. Ces voitures jaunes patrouillent cet été : voici pourquoi – .