A Paris, Martin Dougoud se prépare… à s’amuser

A Paris, Martin Dougoud se prépare… à s’amuser
A Paris, Martin Dougoud se prépare… à s’amuser

Genève pourrait compter sur une délégation record à Paris. Parmi ces athlètes, le kayakiste Martin Dougoud affiche de grandes ambitions après avoir remporté la Coupe du monde de kayak cross il y a deux semaines. Rendez-vous à Paris, où il a posé ses valises pendant trois semaines pour préparer ses échéances.

Répétition générale à Vaires-sur-Marnes. C’est ici, à 30 km de Paris, que dans 29 jours Martin Dougoud s’élancera pour ses 2es Jeux Olympiques. Les stands sont installés, les derniers détails finalisés… l’effervescence commence à monter.

« Ça m’excite un peu quand même. Grosse course, beaucoup de monde, ça va crier, ça va être beau » s’exclame Martin Dougoud. «Je suis le seul représentant en Suisse en kayak slalom et en kayak cross. C’est une bonne pression. J’attends tout ça avec impatience. Ça va être une grande fête du sport», poursuit le Genevois.

L’hypnose pour gagner

Une course qu’il prépare sereinement depuis une semaine à Paris. Après une décevante 13e place à Tokyo, le Genevois a changé son approche de la compétition : se faire plaisir avant tout.

« Au final, je n’avais pas le bon objectif, explique le kayakiste. Désormais, il fait passer son plaisir avant le résultat. « Je ne vais pas penser à gagner les Jeux. Je me dis ça, je m’en fiche. Je veux faire du bateau, être sur l’eau, voir du public et après on verra», s’amuse Martin Dougoud.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le conseil municipal de Colomiers contraint de retirer son vœu de paix entre la Palestine et Israël – .
NEXT Le Wouf Club, un nouveau club pour chiens – .