une plainte a été déposée

une plainte a été déposée
une plainte a été déposée

Par

Augustin Bouquet des Chaux

Publié le

25 juin 2024 à 18h19

Voir mon actualité
Suivez Dieppe Informations

«C’est triste», murmure Claudine Malvaut. La maire de Notre-Dame-du-Parc près de Dieppe (Seine-Maritime) ne cache pas sa déception et sa colère au moment d’évoquer les faits.

Vers le 15 juin 2024, l’église de la commune de 150 habitants a été vandalisée.

« C’est un habitant qui se rendait au cimetière qui m’a signalé les faits », souligne le premier édile. Le lanceur d’alerte constate que la porte menant au clocher de l’édifice religieux est entièrement détruite.

Environ 2000 euros de dégâts

« Évidemment, il a été détruit à la hache ou à la masse, constate Claudine Malvaut. Elle estime le préjudice à environ 2 000 €. « Ce n’est qu’une estimation car nous attendons toujours l’estimation de l’expert », explique le maire. Cette destruction équivaut à une violence totalement gratuite pour l’édile.

Vidéos : actuellement sur -
La porte donnant accès au clocher de l’église a été fracassée. ©Facebook Notre-Dame-du-Parc

“Il n’y a rien à voler”

« C’est un endroit où il n’y a rien à voler. Il y a juste une échelle qui donne accès au clocher, c’est un endroit attenant à l’église mais séparé du corps principal. »

Pour Claudine Malvaut, c’est l’incompréhension. « Il n’y a pas de témoins et puis il faut le vouloir. Notre église n’est pas au centre du village, il faut emprunter un petit chemin qui s’éloigne pour y accéder. Il faut vraiment avoir envie de casser des choses pour y arriver. » La municipalité a évidemment porté plainte. En attendant des réparations, une feuille de contreplaqué bloque l’accès au clocher. « Dans un petit village comme le nôtre, on ne pense pas que ce genre de chose puisse arriver, ça met en colère », conclut Claudine Malvaut.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le chef de l’aviation annonce un gel des effectifs, les syndicats réagissent – ​​.
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné