Woodscote, un nouveau festival aux saveurs sixties sur la Côte des Basques

Woodscote, un nouveau festival aux saveurs sixties sur la Côte des Basques
Woodscote, un nouveau festival aux saveurs sixties sur la Côte des Basques

Le nom du nouveau rendez-vous qui a lieu ce week-end des 28, 29 et 30 juin à la Côte des Basques, Woodscote, crée une ambiance « contre-culture » à travers son jeu de mots autour du célèbre festival de Woodstock. Celle-là même qui a amené Jordan Sévellec et son association Biarritz Downhill à transgresser quelques règles en mai 2021, afin d’organiser une descente en skate sur l’avenue de Madrid pour les besoins d’un tournage. Depuis cet acte fondateur, le jeune homme se bat pour imposer un festival anticonformiste à Biarritz. Et ne cache pas sa joie de voir se profiler la fin de trois années de travaux, même dans le respect du protocole : « Nous aurons même la maire en personne, Maider Arosteguy, qui viendra couper le ruban vendredi soir. »

La manifestation se veut énergique, créative, inclusive et rebelle. Et prouvez-le. Comme lors des concerts de Maxime Le Forestier au retour de sa maison bleue de San Francisco, l’entrée est gratuite : vous donnez ce que vous pouvez ou ce que vous voulez, dans la boîte à dons pour écouter les concerts, assister à des performances artistiques ou sportives.

Des récompenses sans frontières

« Mais attention, ce sont des performances, pas des compétitions. Pas de podium, pas de médaille. C’est le contraire des Jeux Olympiques ! », résume l’iconoclaste Jordan Sévellec. « Nous introduisons le « cash for tricks ». Les récompenses sont multipliées par de l’argent, donné au coup par coup, pour de belles figures de skateboard ou de surf. Tout le monde peut gagner un peu, même s’il n’est pas le meilleur. Parfois, le jury récompensera celui qui se trouve dans la mauvaise position car il réussira un tour. » Quatre mille euros seront distribués aux skateurs, 2 000 aux surfeurs.

La glissade aquatique, autrefois exclue du programme, a été réintégrée (de quoi motiver Quiksilver dans son rôle de partenaire principal). Et pour compléter l’argent des surfeurs, un banquier muni de tickets en plastique viendra leur rendre leur argent à l’eau. Deux rampes plus quelques autres modules formeront le terrain de jeu des skateurs, mais le moment le plus spectaculaire sera celui de la descente des lacets de la Côte des Basques (désignée par l’anglicisme « downhill »).

Le festival n’a pas lésiné sur la programmation musicale : 15 groupes, soit 62 artistes, se produiront sur la scène principale tous les jours à partir de 18 heures. On y entendra de la pop, du groove, du rock, de la soul, des musiques du monde… Il y en aura pour tous les goûts, sauf pour les fans de musique électronique et les DJ. Lors des évolutions des patineurs, une scène supplémentaire, juchée sur un bus scolaire américain, accueillera également les groupes. Une partie artistique orchestrée par l’artiste biarritz Franck Cazenave s’étendra de la plage jusqu’au chapiteau où seront réunis créateurs, graphistes et exposants.

Organisé pour se dérouler du 15 au 17 août 1969 et accueillir 50 000 spectateurs, Woodstock a finalement attiré dix fois plus de festivaliers. Nous souhaitons le même enthousiasme à Woodscote, qui prévoit accueillir 4 500 visiteurs.

Pratique

Du vendredi 28 juin au dimanche 30 juin, à la Côte des Basques. Ouvert de 14h à 1h vendredi 28 juin et samedi 29 juin, de 14h à minuit dimanche 30 juin. Musique live à partir de 18h
Entrée gratuite avec participation possible. Restauration sur place via cashless.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Katie Mitchell et le cauchemar de Mélisande – .
NEXT à Pau, une voiture percute les pompiers malgré leur sirène – .