Disneyland Paris écope d’une lourde amende pour ses pass annuels (pas vraiment) illimités

Disneyland Paris écope d’une lourde amende pour ses pass annuels (pas vraiment) illimités
Disneyland Paris écope d’une lourde amende pour ses pass annuels (pas vraiment) illimités
PASCAL DELLA ZUANA / Sygma via Getty Images Photo d’illustration de Mickey Mouse, posant devant le château de Disneyland Paris.

PASCAL DELLA ZUANA / Sygma via Getty Images

Photo d’illustration de Mickey Mouse, posant devant le château de Disneyland Paris.

JUSTICE – La magie de Disney désenchantée. Disneyland Paris a été condamné à une amende de 400 000 euros pour pratiques commerciales trompeuses, a annoncé lundi 24 juin l’Agence de répression des fraudes (DGCCRF). Plusieurs clients ayant acheté des forfaits annuels, qui permettent donc un accès illimité au parc, se sont plaints en 2022 d’avoir été empêchés d’entrer alors ils voulaient.

Ces accusations ont finalement été confirmées par une enquête menée par la direction de la protection de la population (DDPP) de Seine-et-Marne, où se situe le célèbre parc d’attractions. Cette enquête a « a mis en évidence une communication insuffisante »opposé « les dispositions du Code de la consommation relatives aux pratiques commerciales trompeuses »précise la DGCCRF.

Concrètement, « quotas » accès restreint au parc pour « détenteurs d’un abonnement annuel »indique en outre la répression de la fraude.

Jusqu’à 500 euros pour le pass annuel

Fin 2022, plusieurs dizaines d’abonnés ont exprimé leur mécontentement à l’égard du parc suite à une page internet intitulée “Oreilles jaunes”en référence aux Gilets jaunes, rapportait alors Le Parisien.

Le média 60 millions de consommateurs a immédiatement expliqué que les pass Infinity, Magic Plus et Magic Flex, qui permettaient théoriquement d’accéder au parc respectivement 365, 350 et 300 jours par an pour des prix allant de 499 à 319 euros par an, contenaient en réalité des conditions restrictives.

Ils exigeaient notamment « pré-réservation obligatoire pour chaque date de visite choisie ». Certains usagers ont signalé qu’il était impossible de se rendre au parc aux dates souhaitées.

Depuis, Eurodisney a repensé sa gamme de pass, supprimant notamment les quotas journaliers. « Disneyland Paris confirme qu’un accord a été trouvé avec l’administration, la satisfaction des détenteurs de pass annuels est au cœur de nos priorités et nous avons mis en place une nouvelle gamme de pass en juillet 2023 »a déclaré le groupe à l’AFP.

Vendredi dernier, la Répression des fraudes avait déjà indiqué avoir infligé une amende de 1,3 million d’euros à Eurodisney, cette fois pour non-respect des règles en matière de paiement des fournisseurs.

Voir aussi sur Le HuffPost :

La lecture de ce contenu peut entraîner le dépôt de cookies par l’opérateur tiers qui l’héberge. Compte tenu des choix que vous avez exprimés concernant le dépôt de cookies, nous avons bloqué l’affichage de ce contenu. Si vous souhaitez y accéder, vous devez accepter la catégorie de cookies « Contenu tiers » en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Lire la vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La fête de la Madeleine est le samedi – .
NEXT Prévisions météo pour le samedi 13 juillet 2024 à Niort et ses environs – .