Stagiaire amputé d’un doigt près de Lisieux : entreprise condamnée

Stagiaire amputé d’un doigt près de Lisieux : entreprise condamnée
Stagiaire amputé d’un doigt près de Lisieux : entreprise condamnée

Par

Editorial Le Pays d’Auge

Publié le

20 juin 2024 à 7h00

Voir mon actualité
Follow Le Pays d’Auge

Mardi 18 juin 2024, le tribunal de Lisieux (Calvados) a rendu son jugement, réservé au 21 mai 2024, concernant un accident du travail. Un geste « totalement imprévisible » de la victime et la conformité de la machine fabriquée en Allemagne ont été mises en cause par l’entreprise.

Basée à Saint-Désir, la SCAM a été condamnée à une amende de 10 000 euros pour blessures involontaires. Elle devra verser 2 000 euros de dommages et intérêts à la victime.

Annulaire droit déchiré

Le 13 juin 2017 à 13h30, un jeune de 16 ans en stage d’initiation au sein de l’Entreprise Coopérative d’Aménagement de Magasins s’est fait arracher l’annulaire droit par une machine présentant un risque de cisaillement et de coupure. Transporté au CHU de Caen, il a été amputé d’un doigt, justifiant une ITT de 30 jours.

Le président du conseil d’administration de la société a été jugé sept ans après les faits en qualité de représentant légal. Il devait répondre de blessures involontaires résultant d’une violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence.

“L’arnaque ne pouvait pas ignorer”

Selon lui, la machine conçue, vendue et installée en 2012 par une entreprise allemande n’était pas conforme aux spécifications techniques et n’offrait pas les garanties nécessaires.

Vidéos : actuellement sur -

«Tous les éléments mobiles, dangereux et tournants doivent faire l’objet d’une protection particulière que la SCAM ne pouvait ignorer», rétorque l’avocat de la partie civile.

Contrôle permanent

La responsabilité du maître de stage qui devait exercer un contrôle permanent sur le stagiaire était également mise en cause.

Bien qu’il ait demandé au jeune élève de 1ère année de CAP menuiserie de rester au bout de la file – là où il n’avait aucun contact physique avec les éléments dangereux de la machine –, ce dernier aurait bougé et passé son bras par-dessus le portique de sécurité. Un dispositif qui arrête complètement la machine à l’ouverture.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV piano fou avec Pierre-Yves Plat et chansons tendres de Claude Lemesle – .
NEXT de nouveaux orages violents avec grêle à craindre ce lundi soir en Occitanie ! – .