quand les mendiants revendent la viande reçue pendant l’Aïd

quand les mendiants revendent la viande reçue pendant l’Aïd
quand les mendiants revendent la viande reçue pendant l’Aïd

Alerte sur la viande offerte aux mendiants lors de l’Aïd al-Adha. Les mendiants qui obtiennent ces viandes les revendent à des prix très bas, bien en dessous des prix des abattoirs, rapporte Aljarida24. Cette année, ce phénomène s’est amplifié en raison du manque de contrôle efficace de la distribution de viande. De plus, l’aide n’atteint pas ceux qui en ont réellement besoin. En conséquence, la charité se transforme en biens commerciaux, affaiblissant l’efficacité des efforts caritatifs visant à soutenir les plus pauvres.

A lire : Au Maroc, la viande au kilo remplace le mouton de l’Aïd

Ces viandes que certains habitants de Casablanca se précipitent pour acheter sont nocives pour leur santé, ces viandes étant exposées des heures durant aux rayons du soleil. Dans un entretien au même média avant l’Aïd, Lotfi Zeghari, professeur universitaire spécialisé en nutrition et sciences du sport, a estimé que la hausse des températures lors de l’Aïd al-Adha pourrait augmenter les risques de détérioration rapide de la viande et que la pourriture de la viande et de ses un changement de couleur (vert) indique une contamination de la viande par des bactéries et des parasites. Il est donc déconseillé de consommer cette viande avariée, qui représente un danger pour la santé des consommateurs. Aussi, il déconseille de retirer la partie pourrie et d’utiliser le reste, car il existe un risque lié à la propagation de bactéries et de toxines.

A lire : Aïd Al-Adha au Maroc : alerte sur les viandes vertes

Enfin, la nutritionniste a recommandé d’acheter de la viande auprès de sources fiables et agréées qui garantissent l’application des normes de sécurité et d’hygiène, reconnues par l’Office National de Sécurité Alimentaire (ONSSA).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV cet apnéiste a participé aux championnats du monde – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné