Le général Jean Baptiste Tine plaide l’apaisement après une rencontre avec le Khalife – Agence de presse sénégalaise – .

Le général Jean Baptiste Tine plaide l’apaisement après une rencontre avec le Khalife – Agence de presse sénégalaise – .
Le général Jean Baptiste Tine plaide l’apaisement après une rencontre avec le Khalife – Agence de presse sénégalaise – .

Kolda, 18 juin (APS) – Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le général Jean Baptiste Tine, a plaidé, mardi, auprès du Khalife général de Madina Gounass, pour l’apaisement après les affrontements entre deux communautés religieuses, lundi, à l’issue de la prière marquant la célébration de Tabaski.

« Nous sommes venus ici aujourd’hui pour renforcer les liens et réitérer ma demande formulée hier. [lundi] au calife pour calmer le jeu et réduire les tensions, et il a accepté. C’est pourquoi j’ai fait le déplacement pour consolider les acquis et demander à nouveau le retour au calme », a déclaré le général Tine.

Arrivé à Madina Gounass mardi en fin de matinée, le ministre de l’Intérieur a insisté sur le retour au calme et à la sérénité dans la cité religieuse, où la prière de l’Aïd-el-Kébir a été ponctuée de violences.

Le ministre de l’Intérieur, qui a rencontré le Khalife général de Madina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba, sera également reçu par le Khalife général du Fouladou, Thierno Mounirou Baldé.

Lundi, des affrontements ont eu lieu entre les disciples des deux communautés, faisant un mort, des blessés, des dégâts matériels et des arrestations.

Les affrontements ont débuté à la fin de la prière de Tabaski, alors que le Khalife de Madina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba, rentrait chez lui en compagnie de ses disciples.

Le cortège aurait été attaqué par des membres d’une autre communauté religieuse, provoquant des heurts.

Des maisons ont été attaquées, des lieux d’affaires vandalisés, des véhicules lapidés, selon des témoins.

La personne tuée revenait d’un champ, a précisé une source administrative, soulignant qu’elle avait été agressée par un groupe d’individus.

La gendarmerie est intervenue et a procédé à des arrestations. Elle a renforcé son dispositif à Madina Gounass où se sont rendus le gouverneur de la région de Kolda, Saer Ndaw, et le préfet de Vélingara.

Lundi, le Khalife de Madina Gounass, par la voix de son porte-parole, a appelé au calme.

MG/ASG

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Décès de Célya. « Les premiers examens révèlent des faits d’une extrême violence » – .
NEXT Des centaines de milliers de personnes en extase lors du feu d’artifice célébrant le chanteur Claude Nougaro – .