De grands noms privés du Tour de France ! – .

De grands noms privés du Tour de France ! – .
De grands noms privés du Tour de France ! – .

Un an après une édition polluée par le dopage, les organisateurs du Tour de France n’ont pas hésité à taper du poing sur la table avant le Tour 1999. Il y a 25 ans.

Le Tour de France a vacillé comme jamais. Et si l’édition 1998 a finalement pu aller au bout malgré l’exclusion de Festina et le départ précipité des cinq équipes espagnoles, avec en jeu le sacre de Marco Pantani, l’avenir de la Grande Boucle apparaissait des plus incertains. Selon Jean-Claude Killy, président de la Société du Tour de France, les organisateurs ont « a considéré toutes les hypothèses »et notamment de suspendre le Tour pendant un an.

Les dirigeants du Tour prennent néanmoins une décision historique en défiant certains coureurs et même l’équipe TVM à deux semaines du Tour 1999. “Le coureur Richard Virenque n’est pas le bienvenu cette année sur le Tour”, annonce solennellement le directeur du Tour de France, Jean-Marie Leblanc. Idem pour Manolo Saiz et le Dr Terrados, directeur sportif et médecin de l’ONCE, et le Dr Terrados, ainsi que Laurent Roux et Philippe Gaumont, coureurs de Casino et Cofidis. Exclusions basées sur des critères de moralité sportive.

Marco Pantani n’est pas le bienvenu

« Depuis juillet dernier, Richard Virenque a cristallisé le phénomène dopage à travers son nom et son image, qu’il soit responsable ou non de la situation, ce n’est pas à nous de le dire : a expliqué Jean-Marie Leblanc. Bien évidemment, sa présence est incompatible avec l’image et la réputation de l’événement que nous souhaitons préserver. » Mais au-delà de ses compatriotes Philippe Gaumont et Laurent Roux, d’autres coureurs sont persona non grata et notamment le tenant du titre, Marco Pantani, qui avait pourtant décidé de faire l’impasse sur le Tour.

« L’équipe TVM est challengée dans son ensemble. Son comportement l’an dernier constituait un délit sur le Tour de France, a ajouté le patron du Tour à propos de l’équipe néerlandaise. Les coureurs ont franchi la ligne d’arrivée à Aix-les-Bains en tête d’une manière un peu impertinente. Le lendemain, ils ont fait une démonstration d’honneur après la frontière au Tour de France et en France. Le comportement global de la direction et des coureurs n’était pas très approprié. Il ne me semble pas que grand-chose ait changé. »

Richard Virenque et Marco Pantani ne seront pas les seules têtes d’affiche absentes dès le début du Tour. Laurent Jalabert, numéro un mondial, avait en effet décidé de privilégier le Giro, et son dauphin, Michele Bartoli, a été grièvement blessé.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quel temps fera-t-il à Toulouse et ses environs le jeudi 4 juillet 2024 ? – .
NEXT Edwin Jackson reste à l’ASVEL – .