Trois candidats LFI investis par le Nouveau Front Populaire annoncent leur candidature pour les 2e, 3e et 4e circonscriptions

Trois candidats LFI représenteront le Nouveau Front populaire dans trois circonscriptions de l’Oise : la Beauvaisienne Marianne Seck pour la deuxième circonscription, Amadou Ka pour la troisième et Mohamed Assampti pour la quatrième.

“La majorité du pays, ce n’est pas le Rassemblement national, c’est l’abstention”. C’est ce que pensent les 3 candidats LFI investis par le Nouveau front populairedans les deuxième, troisième et quatrième circonscriptions et qui leur donnent l’espoir de remporter ces élections.

Il ne reste que deux semaines avant le premier tour des élections législatives, annoncé par Emmanuel Macron suite à la dissolution de l’Assemblée nationale après les résultats européens. Et le front de gauche mise davantage sur « syndicat et mobilisation ». « Lors des manifestations, nous avons vu des candidats que nous n’avions jamais vus auparavant pour aucune élection et qui sont prêts à travailler » affirme Marianne Seck.

Au niveau local, les candidats assurent vouloir porter au Parlement certaines problématiques des habitants, comme domaine de la santé. “Faire une fusion entre l’hôpital de Creil et Senlis était une véritable erreur”, » clame Mohamed Assampti. “Il n’y a plus de service d’urgence à Senlis et c’est déplorable.”

Marianne Seck rebondit d’ailleurs sur le désert médical qu’il peut y en avoir. « Rien que dans le quartier Saint-Jean, pour 12 000 habitants, il n’y a qu’un seul médecin généraliste, ce n’est pas normal !

Quant aux sujets plus “national”, tous trois prétendent donner la priorité au pouvoir d’achat. « Augmenter le prix de l’énergie et de l’alimentation serait notre première mesure. »

Si cela peut paraître “général”Amadou Ka précise : « Chaque problème local naît d’une mesure nationale. Ces élections et ce Nouveau Front Populaire peuvent permettre aux Français de changer de vie », assurent-ils.

Portraits des candidats

Marianne Seck, le conseiller municipal et le conseiller régional se présentent pour la deuxième circonscription avec comme suppléant Cyril Girardeauconseiller numérique dans le quartier Saint-Jean à Beauvais, et militant syndical.

Amadou Ka, Creillois, éducateur à la PJJ en Seine-Saint-Denis, et conseiller municipal à Creil depuis 2020. Valérie FrançoisUn agent de la SNCF et militant syndical sera son remplaçant.

Mohamed Assampticonseiller municipal entre 2008 et 2020 et enseignant à Nogent-sur-Oise se présente dans la quatrième circonscription aux côtés de Mélissa Arraultagent culturel territorial.

Lire aussi : Roxane Lundy a entendu l’appel du Front populaire pour la 1ère circonscription, Marianne Seck sera dans la 2ème

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV vers l’assignation à résidence pour échapper à des cellules de 6 m2 ? – .
NEXT Levée du préavis de grève au sein du groupe ADP, suite à un accord sur une prime olympique – .