Le dictionnaire de l’amour mosellan : HUBER (Sophie) – .

Le dictionnaire de l’amour mosellan : HUBER (Sophie) – .
Le dictionnaire de l’amour mosellan : HUBER (Sophie) – .

Chaque matin, Nicolas Turon rend hommage à son département avec un texte drôle, tendre et complice, en forme de déclaration d’amour à la Moselle. Il choisit un emblème appartenant à l’histoire ou à l’actualité et le traite de manière décalée.

Comme on va très bientôt manger de la flamme en Moselle matin, midi et soir, JO oblige – je m’étonne au passage que la flamme ne s’arrête pas à Roussy-le-Village – j’ai décidé d’anticiper un peu en interviewant les relayeurs – les incendiés , le allumé ? – disons, relayeurs à ma manière ; J’ai eu la chance de discuter avec Sophie Huber.

Aujourd’hui institutrice dans une grande section maternelle, Sophie Huber est une ancienne nageuse de haut niveau, originaire de Sarreguemines, médaillée de bronze en relais aux championnats du monde et d’Europe, et participante aux Jeux olympiques de Pékin en 2008.

Elle a un sentiment mitigé sur ces JO chinois : déçue, d’abord, parce qu’elle n’a pas remporté de médaille alors qu’elle figurait à l’époque dans le top 5 de sa discipline (400 mètres et 800 mètres nage libre). A part ça, que de bons souvenirs ! Comme les nageurs ont la chance de performer durant la première semaine des JO, cela laisse le temps de faire la fête ensuite… Et les nageurs ont bien fêté !

Pour Sophie, porter la flamme à Forbach lui permet de participer à nouveau aux JO, mais par un autre moyen que la compétition. C’est aussi un témoignage de paix et un relais de solidarité. Sophie espère enfin que le parcours de la flamme suscitera l’enthousiasme du public français…

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Haute-Corse, de nouvelles communes identifiées comme menacées par l’érosion côtière
NEXT A la fête des retraités CGT, à Veyrac en Haute-Vienne, la lutte contre l’extrême droite concerne