Une tornade présumée frappe près de Rigaud et endommage des maisons

Une tornade présumée frappe près de Rigaud et endommage des maisons
Une tornade présumée frappe près de Rigaud et endommage des maisons

RIGAUD — Une possible tornade s’est produite près de Rigaud, en Montérégie, lundi soir. Environnement Canada avait émis lundi après-midi une veille d’orages violents et un avertissement de tornade pour le sud-ouest du Québec, en plus des alertes d’orages violents dans les Laurentides.

Des images circulaient sur les réseaux sociaux suggérant qu’une tornade avait frappé près de la ville de Rigaud, en Montérégie. Interrogé à ce sujet, Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada, a précisé qu’il était trop tôt pour confirmer hors de tout doute l’événement. Il a toutefois ajouté que son équipe a pu confirmer que ces images ont bien été prises dans cette zone, et que « tout laisse penser à une tornade ».

Il a indiqué qu’une équipe de chercheurs du Northern Tornadoes Project, de l’Université Western, en Ontario, se rendra sur place demain pour enquêter sur cet événement météorologique.

Selon le directeur par intérim du Service de sécurité incendie de Rigaud, Guillaume Roy, quatre maisons ont été endommagées, dont une dont le toit a été arraché. Deux granges et deux silos à grains ont également été endommagés.

Dans l’un de ces établissements, M. Roy affirme qu’un garage contenant des poulets a disparu.

Il a affirmé lundi soir qu’heureusement personne n’avait été blessé.

Sur sa page Facebook, la municipalité de Très-Saint-Rédempteur, toute proche de Rigaud, a indiqué qu’une résidence et des bâtiments agricoles ont été endommagés par la tornade, et a demandé à ses citoyens de redoubler de prudence dans les prochaines heures.

La députée de Soulanges, Marilyne Picard, a pour sa part mentionné sur sa page Facebook qu’elle était « de tout cœur » aux côtés des habitants de sa circonscription et a affirmé que des équipes étaient sur place pour venir en aide aux citoyens sinistrés.

Plus de montres de tempête

Environnement Canada indique qu’une veille d’orages violents est en vigueur dans les secteurs couvrant la vallée de l’Outaouais vers les régions montagneuses au nord de Montréal, soit les Laurentides, Mont-Tremblant, le secteur de Saint-Michel-des-Tremblant. Saints, la ville de Montréal, le secteur Vaudreuil et la Montérégie. Ainsi, des vents destructeurs, de grosses grêles et des pluies intenses par endroits peuvent survenir, préviennent les météorologues.

Des crues soudaines et une accumulation d’eau sur les routes sont probablement dues à la pluie.

Si cette veille d’orages violents semblait toucher à sa fin, vers 21 heures lundi, le météorologue Jean-Philippe Bégin a confirmé que le secteur de la Montérégie, entre autres, était toujours sous étroite surveillance.

La période critique semblait se situer vers 18 heures, même si les tempêtes se poursuivront tout au long de la soirée, a indiqué Maxime Desharnais, météorologue à Environnement Canada, en début de soirée lundi.

Si une tornade s’approche de votre région, Environnement Canada recommande de rentrer à l’intérieur, dans la pièce du niveau le plus bas, loin des fenêtres et des murs extérieurs.

«Si nous sommes en voiture, nous essayons de nous éloigner le plus possible des lieux, et si nous sommes à la maison, nous nous réfugions dans notre sous-sol», a cité en exemple M. Desharnais.

Le météorologue a déclaré qu’il était relativement tôt dans la saison pour émettre des avertissements de tornade comme celui-ci, généralement émis lorsque le temps est plus chaud.

«Il n’y avait pas nécessairement beaucoup de chaleur comme on le voit habituellement, mais c’est vraiment l’interaction de la masse d’air avec les vents qui a rendu la situation favorable», a expliqué M. Desharnais. . Il a ajouté que ce cas particulier fera l’objet d’une étude de la part des météorologues.

Les vents violents affectant différentes régions du Québec ont déjà provoqué plusieurs pannes de courant, notamment dans les régions de Lanaudière, de la Montérégie, des Laurentides et de l’Estrie, a indiqué Hydro-Québec. Vers 22 h 20 lundi, environ 30 000 foyers étaient privés d’électricité dans toute la province.

Caroline Des Rosiers, porte-parole d’Hydro-Québec, a confirmé lundi après-midi que plus de 210 équipes étaient déployées dans les régions les plus touchées, « afin de rétablir le courant le plus rapidement possible ». Elle a rappelé que les conditions météorologiques actuelles, avec des vents violents et de fortes pluies, constituent un défi supplémentaire pour les équipes sur le terrain.

Il n’y a pas de délai de reprise en cas de panne, et Hydro-Québec est toujours « en train d’évaluer la situation », qui évolue rapidement, selon le porte-parole.

Hydro-Québec rappelle à la population de se tenir à une distance d’au moins 10 mètres des fils électriques tombés au sol, pour des raisons de sécurité.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Judicaël Meillon réalise un doublé aux tournois d’échecs de Lisieux 2024 (Résultats et photos)
NEXT La musique libre revient sur le devant de la scène