après la chaleur, les grêles

après la chaleur, les grêles
après la chaleur, les grêles

Le mercure a franchi, pour la première fois cette année, la barre des 30 degrés mercredi dans plusieurs régions du Québec, dont certaines ont également reçu de violents orages en soirée.

C’est à Saint-Anicet, en Montérégie, qu’il a fait le plus chaud avec le mercure montant à 32,6 degrés Celsius et une sensation de 39 degrés avec l’humidex. À Longueuil, la température est montée à 31,4 degrés Celsius, tandis qu’à Gatineau, elle a atteint 30,6 degrés.

« C’était officiellement les premiers 30 degrés de la saison, on aurait dit 37 degrés Celsius avec l’humidité à Montréal. Cela alimente la formation des tempêtes», a expliqué Kévin Cloutier, météorologue à MétéoMédia.

Orages violents

À Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue, le mercure est monté à 29 degrés Celsius. C’est également là, ainsi que dans la réserve faunique La Vérendrye, qu’un système dépressionnaire était attendu dans la journée de mercredi. Résultat : de violentes tempêtes ont frappé et des alertes ont été émises par Environnement Canada.

«On a eu de bonnes lignes de tempêtes entre le Pontiac et la Matagami», a ajouté Brigitte Bourque, météorologue de l’organisme gouvernemental.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont partagé des photos de centaines de gros grêlons.

Photo prise sur FACEBOOK

Pas de tornades

Certaines zones sont également touchées par des risques de tornades, mais la menace s’est atténuée au fur et à mesure de la journée, a indiqué M.moi Bourque.

En début de soirée, les secteurs des réservoirs Haute-Gatineau, Pontiac et Gouin ont également reçu des avertissements d’orages violents.

«On parle soit de rafales de vent de 90 km/heure ou plus, soit de grêlons de 2 centimètres ou plus de diamètre, soit de pluie intense qui provoquerait des accumulations d’eau», indique M. Cloutier.

À Montréal et dans le sud du Québec, de petites tempêtes ont frappé en soirée, mais rien d’important, dit Mmoi Bourque.

Toutefois, des rafales de vent atteignant 84 km/h ont été enregistrées à l’aéroport de Saint-Hubert, selon les données d’Environnement Canada.

Au moment d’écrire ces lignes, plus de 76 000 clients étaient privés d’électricité, principalement en Outaouais, en Montérégie et à Montréal, selon les données d’Hydro-Québec.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La France accorde une aide budgétaire d’urgence de huit millions d’euros à l’Autorité palestinienne
NEXT deux manifestations contre le Rassemblement national (RN) à Vannes