Val-d’Oise. Un adolescent blessé au dos par une épée ou une machette lors d’une bagarre

Val-d’Oise. Un adolescent blessé au dos par une épée ou une machette lors d’une bagarre
Val-d’Oise. Un adolescent blessé au dos par une épée ou une machette lors d’une bagarre

Par

Thomas Hoffmann

Publié le

20 mai 2024 à 20h20

Voir mon actualité
Suivre La Gazette du Val d’Oise

UN blessure profonde partant de l’omoplate et descendant dans le dos. « Une blessure impressionnante comme j’en ai rarement vu », souligne un policier. Dimanche 19 mai 2024, il était 18h27 lorsque les pompiers sont dépêchés pour prendre en charge un Adolescent de 15 ans s’être réfugié chez un membre de sa famille rue Evariste-de-Parny, à Beauchamp (Val-d’Oise), après avoir été grièvement blessé par un coup de couteau. « Il aurait été blessé à coups de sabre ou de machette », précise une Source proche du dossier.

Après avoir reçu sur place les premiers soins de la part des secours, la jeune victime a été évacuée urgence absolue vers le centre hospitalier d’Eaubonne. Son pronostic vital n’était toutefois pas compromis. Interrogé par la police avant son transport, l’adolescent n’a pas souhaité commenter les circonstances de son agression, confiant simplement avoir été blessé sur la voie publique.

Altercation près du stade Jean-Bouin

Ce dernier aurait pu être blessé lors d’une violente rixe ayant éclaté une demi-heure plus tôt. près du stade Jean-Bouin, à Taverny. Vers 18 heures, des riverains ont alerté la police pour signaler un affrontement impliquant quinze à trente individus. Des dénotations ont également été rapportées. «Ça a été assez rapide. J’ai d’abord entendu des pétards, puis j’ai vu des jeunes s’enfuir, a témoigné Didier sur place au lendemain des faits. La police est arrivée peu après dans le quartier, mais les individus avaient déjà pris la fuite. » Aucune arrestation n’a été effectuée par la police.

Encoche à la main

Alertés quelques instants plus tard par les pompiers du traitement réservé à l’adolescent blessé au dos, les responsables ont également été alertés qu’une deuxième victime, également âgée de 15 ans, souffrant d’un coupure sévère à une mainvenait d’être admis au Clinique Conti à L’Isle-Adam. Une blessure qui, là encore, aurait été provoquée lors de la rixe.

Alors qu’une enquête a été ouverte et confiée aux policiers du commissariat d’Ermont, selon les premiers éléments recueillis, un vol de téléphone pourrait être à l’origine de la confrontation. Les auditions des deux adolescents devraient permettre de vérifier cette piste. Leur état de santé ne leur a toutefois pas permis d’être entendus par la police ce lundi.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’Hérault continue la mise en ligne du cadastre rénové
NEXT des chasseurs de trésors traquent les déchets sur les rives de la Charente