Gérald Darmanin affirme que les jours des agents blessés « ne sont plus en danger »

Gérald Darmanin affirme que les jours des agents blessés « ne sont plus en danger »
Gérald Darmanin affirme que les jours des agents blessés « ne sont plus en danger »

Le ministre de l’Intérieur a apporté ce jeudi 16 mai des nouvelles rassurantes concernant l’état de santé des surveillants pénitentiaires, blessés lors de l’attaque de leur fourgon deux jours plus tôt dans l’Eure.

“Je comprends qu’ils continuent d’être soignés mais que leur vie n’est plus en danger.” Interrogé sur France 2, le ministre de l’Intérieur a apporté des nouvelles encourageantes ce jeudi 16 mai sur l’état de santé des surveillants pénitentiaires grièvement blessés lors de l’attaque meurtrière de leur fourgon ce mardi dans l’Eure.

Trois hommes ont été hospitalisés après l’attaque. L’un de ces derniers a été transporté au CHU de Rouen, un autre au centre hospitalier Eure-Seine d’Évreux, selon les informations de BFM Normandie. La localisation du troisième et dernier agent n’a pas été formellement confirmée.

Artère fémorale affectée

Selon les informations de BFMTV, l’agent le plus grièvement blessé avait été touché à l’artère fémorale – principal vaisseau sanguin de la cuisse – et les médecins tentaient depuis mercredi soir de le sortir du coma artificiel dans lequel il avait été placé. .

Selon une Source syndicale, l’homme de 55 ans et père de deux enfants a réussi à échanger quelques mots avec son épouse et les médecins ont également pu sauver sa jambe.

Ses deux autres collègues, l’un gravement atteint et l’autre plus légèrement, sont tous deux pères. Ce dernier était déjà hors de danger mercredi soir, a appris BFM Normandie.

Les trois hommes restent actuellement hospitalisés.

Les plus lus

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV déjà reconnu coupable de violences sur son fils, il récidive contre sa femme
NEXT Femme de 93 ans tuée par un chien dans un cimetière, deux suspects en garde à vue