Une nouvelle blonde pour inaugurer la route des bières dans l’Yonne

Après le vin, l’Yonne mise sur la bière pour rayonner au-delà de ses frontières. De Serbonnes à Saint-Père, la route de la bière traverse désormais le département. Pour la promouvoir, quatre brasseurs du département ont créé la bière Icaune.

Avec ses brasseries artisanales dont le nombre ne cesse d’augmenter, l’Yonne a souhaité valoriser son savoir-faire. Comme une dizaine de départements, l’Yonne dispose désormais d’une route de la bière, qui traverse le territoire. Des bières Papa’s à Serbonnes, en passant par Grand Duc à Sormery, jusqu’à la brasserie Vézelay à Saint-Père, une dizaine de brasseurs locaux sont déjà répertoriés sur la carte en ligne du tourisme de l’Yonne.

Boisson « emblématique »

L’idée est venue de la Chambre d’agriculture : « Ce n’est pas seulement un itinéraire touristique, mais c’est une aventure humaine et économique, portée par la passion et le dynamisme des brasseurs locaux », a présenté ce mardi 14 mai Jean-Baptiste Thibault, vice-président du conseil d’administration. président, lors de l’inauguration du projet organisée à la brasserie Maddam à Chablis.

prime « Les brasseurs ont aussi une logique locale » : à Chablis, vin et bière sont complémentaires

Et pour « créer une synergie et dynamiser le territoire », rien de mieux qu’un projet commun : une nouvelle bière, Icaune. La brasserie Maddam, Vaugermaine, la brasserie Vézelay et Bières de Papa ont collaboré pour produire cette bière blonde, “bien équilibrée, 6% d’alcool, légère, florale et désaltérante”, raconte Alexis Madelin, de la brasserie Maddam. . Ce dernier s’occupait de l’achat des matières premières et de la fabrication du brassin commun de 20 hectolitres. L’élaboration de la recette a en revanche été collégiale.

Recevez notre newsletter loisirs par email et trouvez des idées de sorties et d’activités dans votre région.

La Brasserie Maddam, la Vaugermaine, la Brasserie de Vézelay et les Bières de Papa ont collaboré pour créer Icaune.

Le projet, lancé en novembre, a d’abord pris la forme d’un groupe Whatsapp. Cela s’est très bien passé. Nous avons adhéré tout de suite. D’habitude, on se croise juste, là, ça permet de créer des liens entre brasseurs et cela peut donner lieu à une certaine entraide”, estiment Odile Van Dermoere et Karine Abalti, à La Vaugermaine.

Un fromage de chèvre et une bière de l’Yonne médaillés au Concours Général Agricole 2024

Un jeux spécial vintage

Côté commercialisation, les brasseries partenaires achèteront un lot de bières Icaune à Maddam. Ils seront revendus au public au prix de trois euros. Plusieurs structures comme le conseil départemental et la Chambre de Commerce et d’Industrie en ont également racheté une partie. Au total, 6 000 bières ont été produites.

Floqués « Yonne 24 Terre d’Exploits », tel une cuvée en l’honneur des Jeux Olympiques, ils doivent accompagner le passage de la flamme dans l’Yonne.

“Nous avons fabriqué quelques barriques pour l’occasion.”

Alexis Madelin (Madame Brasserie)

Déjà dans les tuyaux pour les années suivantes, l’idée de créer d’autres recettes, « d’autres types de bières, un peu sur le modèle de La Commune en Franche-Comté ». En intégrant, s’ils le souhaitent, d’autres brasseurs de la route des bières Icaunais.

9b29d7e203.jpgLa nouvelle bière Icaune, créée en collaboration entre quatre microbrasseries de l’Yonne.

prime Comment évolue la production cidricole dans l’Yonne ?

Lucile Preux

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV MONDE ENTIER – Dès 12h20, la Suisse affronte le Danemark sans aucune pression
NEXT Cyrille Melchior plaide pour la non-application des sanctions et un report des délais de mise en œuvre à La Réunion