Waly Diouf Bodian entend relever les défis de la performance grâce à une vision structurante – Agence de presse sénégalaise – .

Dakar, 13 mai (APS) – Le nouveau directeur général du Port autonome de Dakar, Waly Diouf Bodian, entend relever les défis de la performance grâce à une vision structurante et des acteurs à la hauteur des défis.

« Je suis habitué aux défis et j’ai l’intention de les relever. Ces défis pour une structure comme le port ne peuvent être relevés qu’avec une vision structurante, avec des personnels et des acteurs à la hauteur des défis », a-t-il déclaré.

M. Bodian s’est ainsi exprimé lors de la cérémonie de passation de pouvoir avec son prédécesseur, Mountaga Sy, en présence du président du conseil d’administration, Moussa Sy, du secrétaire général, Mactar Diallo, des directeurs sectoriels, des conseillers techniques, des représentants des douanes, des transitaires. , entre autres.

« Je suis conscient que le port autonome de Dakar est le véhicule de la respiration économique de ce pays et que si on me le confie, c’est parce que la performance est attendue de moi. Le Président de la République et le Premier ministre me connaissent suffisamment pour savoir que dans tous les services où j’ai travaillé, j’ai pu obtenir des résultats”, a-t-il déclaré.

L’Inspecteur des Impôts et des Domaines a promis une gestion collégiale de cette structure importante de l’économie nationale.

“Si nous sommes tous unis autour de l’essentiel, nous obtiendrons des résultats”, a-t-il déclaré aux acteurs portuaires, assurant sa disponibilité pour “une collaboration franche, juste et bénéfique pour tous”. ‘.

Waly Diouf Bodian estime que des modifications seront apportées au Port autonome de Dakar si nécessaire.

« Nous n’allons pas être là uniquement pour changer les choses. (…). Nous sommes dans une démarche de performance », a-t-il insisté, invitant l’ensemble du personnel à travailler de « manière intelligente pour relever tous les défis ».

“Optimalité des opérations, compétitivité sous-régionale (…), tels sont les défis, pour ne citer qu’eux, qui nous intéresseront pendant le temps que nous passerons au niveau portuaire”, a déclaré M. Bodian.

L’ancien directeur général Mountaga Sy a fait le point sur ses 20 mois passés à la tête de l’infrastructure portuaire qui, selon lui, est « financièrement saine ».

FD/OID

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Sakina Karchaoui prolonge au PSG
NEXT le délégué départemental du Rassemblement national de la Creuse sur le terrain, dans le Noth