enquête, faits, suspect… ce que l’on sait au lendemain du drame

enquête, faits, suspect… ce que l’on sait au lendemain du drame
enquête, faits, suspect… ce que l’on sait au lendemain du drame

Scène d’horreur dans un commissariat du 13ème arrondissement de Paris. Deux policiers ont été grièvement blessés jeudi soir lorsqu’un homme, placé en garde à vue, est parvenu à dérober l’arme d’un fonctionnaire avant de tirer. Il a lui-même été blessé, sans que ses jours ne soient en danger.

Le déroulement des événements

Les faits se sont produits vers 22h25 dans ce commissariat situé boulevard de l’Hôpital. C’est après son arrestation non loin de là, et une fois arrivé au commissariat, que l’homme a profité d’une perquisition pour voler l’arme d’un fonctionnaire et s’en servir. La police a riposté, blessant l’agresseur.

« Vers 22 heures, un individu s’en est violemment pris à une femme dans un immeuble du quai de la Gare. (Cela) a nécessité l’intervention des policiers du commissariat du XIIIe siècle qui ont arrêté cet individu, l’ont ramené ici, au commissariat du XIIIe siècle, et lors de ce traitement, cet individu a volé l’arme d’un fonctionnaire qu’il utilisé, avant d’être neutralisé”, a raconté le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez, lors d’un point de presse sur place, peu après 1 heure du matin.

Le parquet de Paris a indiqué que trois enquêtes avaient été ouvertes. Deux sont confiés au 3e DPJ, l’un pour « tentative d’assassinat » sur la femme, l’autre pour « tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

La 3e enquête a été confiée à l’IGPN (la « police de police ») pour « violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique », comme c’est toujours le cas lorsqu’un policier fait usage de son arme.

Comment va la police ?

Les deux policiers blessés ont été traités en urgence absolue. Le pronostic vital de l’un des deux était toujours compromis jeudi soir, après minuit. Ils ont été transportés sous escorte à l’hôpital, l’un à la Pitié Salpêtrière et l’autre à l’Hôtel-Dieu, selon nos informations.

“Ils sont actuellement soignés dans les hôpitaux parisiens”, a confirmé Laurent Nuñez jeudi soir. “Il y a beaucoup d’émotion suite à ces faits qui sont extrêmement graves”, a poursuivi le préfet de police. Nous sommes très préoccupés par l’état de santé des deux policiers. Nous sommes tous très inquiets. »

Qui est l’individu ?

L’homme a été interpellé le même soir vers 22 heures pour avoir « agressé violemment une femme dans un immeuble du quai de la Gare », a précisé le préfet de police Laurent Nuñez. Il avait été “interpellé dans la soirée pour avoir frappé une femme avec un cutter”, a indiqué le parquet de Paris. Nous ne savons pas quel lien il a avec cette femme. L’enquête pour « tentative de meurtre » a également été ouverte dans ce contexte.

Après avoir tiré à l’intérieur du commissariat, l’individu a été touché à la poitrine par les policiers qui ont riposté, selon une Source policière. Son pronostic vital n’est pas engagé, même si Laurent Nuñez a expliqué avoir été « grièvement blessé ».

Le parquet de Paris a indiqué jeudi soir que « l’identité du prévenu » restait à identifier par l’enquête.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Méane Richard représentera le Canada en flag-football
NEXT un homme de 32 ans tue « sa compagne ou ex-compagne » par balles