Moselle. Saviez-vous que de nouvelles poubelles arrivent à Metz ? – .

Moselle. Saviez-vous que de nouvelles poubelles arrivent à Metz ? – .
Moselle. Saviez-vous que de nouvelles poubelles arrivent à Metz ? – .

Lors de la dernière réunion publique consacrée au centre-ville, de nombreux habitants des rues Poncelet et Aux-Ours ou à proximité se sont plaints (entre autres) de la cadence de collecte des ordures ménagères. Le sujet avait déjà été évoqué.

Selon certains habitants, les réservoirs des dépôts volontaires souterrains sont trop étroits et les poubelles débordent. C’est sale. Les agents doivent fréquemment les vider, les nettoyer et cela fait du bruit. Le serpent se mord la queue, notamment dans ces rues étroites, où de nombreux restaurateurs doivent aussi retirer leurs poubelles jusqu’à samedi soir. Les camions doivent donc passer le dimanche. Parfois tôt le matin. « Mais s’ils ne réussissent pas, ce n’est pas bien non plus. C’est un équilibre difficile si l’on veut aussi une ville propre », estime François Grosdidier, maire.

La solution ? Compactage intégré ?

Martine Nicolas, adjointe au maire chargée de la conteneurisation, a dévoilé un projet. Rue Sous-Saint-Arnould (toujours en centre-ville, dans le quartier historique), un nouveau type de char va être testé. Ils sont équipés de compacteurs qui limitent les pertes de place et donc le nombre de passages.

Selon certains fournisseurs, ces compacteurs permettent d’optimiser la collecte et le stockage des flux, et de réduire les coûts de collecte. Ils réduisent également l’empreinte carbone en limitant le nombre de collectes (une fois par semaine au lieu d’une fois par jour) et les rotations inutiles. Si l’expérience est concluante, elle pourrait être développée.

“Savez-vous ? Metz » peut également être écouté en podcast tous les jours

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur ” J’accepte “des cookies et autres traceurs seront placés et vous pourrez visualiser le contenu d’Acast (plus d’informations).

En cliquant sur “J’accepte tous les cookies”vous autorisez le dépôt de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix


J’accepte
J’accepte tous les cookies

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Cherbourg-en-Cotentin, cet institut unique en France va connaître d’importantes transformations
NEXT Un ancien professeur de l’UQAM accusé d’agression sexuelle