Quand les élus eux-mêmes dévalorisent la politique

Quand les élus eux-mêmes dévalorisent la politique
Quand les élus eux-mêmes dévalorisent la politique

Alors, qu’y a-t-il dans l’eau pour certains de nos politiciens ? À la Chambre des communes, Pierre Poilievre, jouant son faux numéro de Trump, a qualifié Justin Trudeau de « farfelu »” (fou).

Au Comité permanent des langues officielles, irrité par deux experts québécois de la question linguistique, Francis Drouin, député libéral franco-ontarien et président de la section canadienne de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, leur a dit en face qu’ils étaient « pleins ». de merde.

Dans les couloirs de l’Assemblée nationale, en réaction aux actes de vandalisme de la future usine de batteries de la société suédoise Northvolt, Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, a carrément crié à la « barbarie ».

Les mots ont encore un sens

Il a même ajouté que les responsables seraient des « barbares » qui méritaient d’être « traqués ». Phew! Pourtant, les mots ont toujours un sens.

Si des actes de vandalisme sans perte de vie sont considérés comme de la « barbarie » par un ministre influent d’une société pacifique, on se demande comment il décrirait des actes véritablement barbares s’il les voyait.

Bref, comme le dit la maxime, tout ce qui est excessif devient insignifiant.

Dans la classe politique, cela suscite encore en peu de temps beaucoup d’arrogance verbale.

Chez Pierre Poilievre et Francis Drouin, on parle aussi d’une impolitesse indigne de leurs fonctions. Désolé messieurs, mais un parlement n’est pas une taverne.

Dévaluer la politique

Face aux citoyens – aussi appelés « électeurs » – les élus, qu’ils soient députés, ministres ou premiers ministres, n’ont-ils plus un devoir d’exemplarité dans leur propre communication politique ?

Dans l’arène partisane, on comprend qu’il peut arriver que les esprits s’échauffent. Des « bulles cérébrales » qui éclatent sous la pression.

Mais dans ces trois cas, évidemment, les paroles prononcées étaient tout à fait volontaires.

Ce faisant, ils dévalorisent la politique aux yeux de la population. Ce qui, nous l’espérons, mériterait réflexion de leur part.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 3 ans de prison pour un fou réfugié chez lui après avoir blessé quelqu’un
NEXT y aura-t-il des tempêtes en Normandie ce mercredi 22 mai ? – .