Québec pourrait soutenir les entreprises d’armement

Québec pourrait soutenir les entreprises d’armement
Descriptive text here

Le gouvernement Legault ferme les yeux sur le type d’entreprises que soutient le bureau du Québec à Tel-Aviv, même s’il s’agit d’entreprises susceptibles de vendre des armes à Israël.

• Lire aussi : Washington suspend ses livraisons de bombes à Israël en raison des « inquiétudes » concernant Rafah

La CAQ ouvre un bureau à Tel-Aviv pour « faire des affaires », a indiqué mercredi la ministre des Relations internationales, Martine Biron. La situation est actuellement critique à Gaza. Mais cette décision n’a rien à voir avec le gouvernement en place, a-t-elle insisté lors d’une point de presse à l’Assemblée nationale.

Le bureau de Québec pourrait-il soutenir les entreprises d’armement qui font des affaires avec Israël ? “Je ne sais pas, ce n’est pas à moi de le savoir”, a déclaré le ministre.

«Notre rôle au Québec est de soutenir les entreprises qui veulent faire des affaires dans la région, de leur apporter ce soutien et c’est ce que nous faisons», a-t-elle ajouté.

Martine Biron a souligné que le chef du Bureau « a également des contacts dans les territoires palestiniens. Nous faisons différents métiers en tout genre, c’est le paradis des start-up, en cybersécurité, en informatique, en innovation.

Plus de détails à venir…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Musée d’Ethnographie (MEG) interroge Genève dans le monde colonial
NEXT J’ai juré. Invité de rédaction : François Vachette