La Suisse attire toujours les investisseurs étrangers

La Suisse attire toujours les investisseurs étrangers
La Suisse attire toujours les investisseurs étrangers
Lire aussi : La neutralité suisse n’est-elle plus un bouclier pour les entreprises ?

Parmi les pays où les investissements étrangers sont les plus importants, la Grande-Bretagne et la Turquie sont les seules à enregistrer une augmentation du nombre de projets. La France, l’Allemagne et l’Espagne ont subi une baisse.

La Suisse investit moins en Europe

A l’inverse, la Suisse est moins encline à investir en Europe. Ses entreprises ont créé 12 122 nouveaux postes sur le continent, soit 11 % de moins qu’en 2022. Environ 10 % de ces postes ont été créés en Allemagne.

Malgré un fort repli, les entreprises américaines restent les plus actives en Europe, avec plus de 1 000 projets et la création de 71 000 postes en 2023. Elles sont suivies par l’Allemagne (47 690 postes), la France (21 424 postes) et la Chine (16 010 postes). .

Lire aussi : Comment relancer les relations économiques entre la Chine et la Suisse

«Les entreprises américaines ont tendance à investir davantage dans leur propre pays et plus rarement en Europe», explique André Bieri, responsable Suisse et Liechtenstein chez EY. L’Europe n’a pas encore donné sa réponse à la loi sur la réduction de l’inflation aux Etats-Unis, qui a renforcé la compétitivité du pays.

L’industrie automobile est celle qui a généré le plus grand nombre de créations d’emplois, suivie par l’informatique et les logiciels ainsi que l’industrie électronique et le transport et la logistique.

Lire la suite : Impuissante, l’Europe regarde l’Amérique se réindustrialiser

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Amandine Guyot, Ille-et-Vilaine : apprendre et transmettre
NEXT un débat animé lors de l’assemblée générale des chasseurs à l’arc landais