Le Roi Soleil revient à Versailles

Le Roi Soleil revient à Versailles
Le Roi Soleil revient à Versailles

C’est avec plaisir que les nombreux visiteurs et amoureux du château de Versailles ont pu retrouver, ce 27 avril, le Roi Soleil qui https://twitter.com/CVersailles/status/1784286474218705218?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Etweet. Désormais Louis XIV, du haut de son fougueux cheval de bronze, brille et brille encore une fois de mille feux. Ainsi depuis cette Place d’Armes, le Roi de France accueille, pour de nombreuses années encore, des millions de touristes curieux heureux de découvrir le patrimoine et l’histoire de France.

Louis XIV sur un cheval de Louis XV

C’est au roi des Français, Louis-Philippe, et non au roi de France, Louis XIV, que l’on doit cette magnifique statue. Ainsi, lorsque le fils de Philippe-Égalité résolut de faire de l’ancienne demeure royale un musée, il commanda alors une auguste figure de son illustre prédécesseur, afin d’orner l’entrée de ce lieu destiné « à toutes les gloires de la France ». L’œuvre, installée en 1836, est constituée de deux pièces de bronze différentes. En fait, le cheval était destiné à une commande de Louis XVIII datant de 1816. Celui-ci souhaitait restaurer la statue disparue de Louis XV sur la place de la Concorde à Paris mais le projet échoua. Néanmoins, un modèle fut réalisé par le sculpteur Pierre Cartellier avant qu’un modèle définitif du cheval seul ne soit réalisé et coulé par Charles Crozatier en 1829. L’étalon fut ensuite récupéré et monté par un bronze Louis XIV coulé en 1836. L’ensemble, mesurant 5,5 mètres haut et 4,5 mètres de long, fut alors érigé et placé, sous la direction de l’architecte Frédéric Nepveu, dans la cour d’honneur, à l’endroit même de la porte centrale de la porte Royale, détruite en 1794. Bien qu’il fallut trois mois aux ouvriers Pour installer et placer les deux pièces de bronze sur leur piédestal, une fois définitivement fixée, la statue de Louis XIV ne bougea pas pendant 170 ans.

Premier geste

Bien des années et des régimes politiques plus tard, en 2006, un dilemme s’est posé aux responsables du château de Versailles souhaitant reconstruire le magnifique portail d’entrée, détruit pendant la Révolution, car c’est sur ce même emplacement que Louis-Philippe avait la statue équestre. érigé. Il fut alors décidé de supprimer ce dernier mais où réinstaller le monument ? Le choix du site par le château de Versailles s’est alors porté sur l’actuelle place d’Armes, pour que l’ouvrage conserve son « caractère symbolique, hommage au roi, bâtisseur et créateur de Versailles, en accueillant les visiteurs longtemps à l’avance « . Souligné également par sa proximité avec les écuries royales voisines, il reste également visible depuis les principales avenues et rues bordant la place.

Une restauration bien méritée

Cette statue de Louis XIV, comme beaucoup d’autres monuments, n’avait pas échappé aux dégradations du temps, de la pollution et des intempéries et ainsi, au fil des années, le bronze perdit de son éclat jusqu’à ce récent projet de restauration. https://twitter.com/CVersailles/status/1774523537874678217. Une restauration parmi toutes les autres que le château de Versailles a compté, compte et comptera. Parmi ceux-ci, citons le récent projet de renaissance du bassin du char d’Apollon achevé le 29 mars 2024.

Versailles est et sera toujours un éternel chantier commencé sous le règne du Roi Soleil. Ces restaurations contribuent à la pérennité et à la gloire de l’histoire et du patrimoine de notre pays. Un enjeu qui prend toute son importance en cette année où la France s’apprête à accueillir de nombreux visiteurs lors des Jeux Olympiques.

Imprimer, enregistrer ou envoyer cet article

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ils étaient 450 au défilé du 1er-Mai à Nevers, pour protéger la Bourse du travail des intérêts locaux et les salaires de base de la rapacité mondiale.
NEXT notre test du premier centre de simulation automobile au coeur de Paris