Maroc-Etats-Unis : une nouvelle reconnaissance

Maroc-Etats-Unis : une nouvelle reconnaissance
Maroc-Etats-Unis : une nouvelle reconnaissance

Les États-Unis ont une nouvelle fois insisté, dans un récent rapport, sur le rôle que pourrait jouer le Maroc en tant qu’allié principal et essentiel de Washington pour garantir la sécurité et la stabilité dans la région MENA.

Le Maroc est «un partenaire essentiel des États-Unis sur un large éventail de questions de sécurité régionale, avec l’objectif commun d’un Moyen-Orient et d’une Afrique du Nord stables, sûrs et prospères», écrit le quotidien Al-Akhbar dans l’éditorial de son numéro du week-end des 13 et 14 avril, citant le dernier rapport du Bureau des affaires politiques et militaires du Département d’État.

Le document, poursuit l’éditorialiste, a mis en avant la solidité, la densité et la profondeur de la coopération entre Washington et Rabat, tout en soulignant l’étroite collaboration des Etats-Unis avec le Maroc.promouvoir la stabilité régionale, lutter contre le terrorisme, renforcer les liens commerciaux et d’investissement et soutenir les efforts de développement et de réforme« .

Le document du Département d’Etat, souligne l’éditorialiste, marque une nouvelle victoire sécuritaire pour le Maroc et symbolise une nouvelle reconnaissance, qui s’ajoute aux innombrables distinctions que le directeur général de la DGSN/DGST, Abdellatif Hammouchi, a déjà reçues.

C’est aussi, ajoute la même Source, un rappel des rôles joués par l’institution sécuritaire marocaine dans cette partie du monde et une reconnaissance diplomatique de haut niveau dans un contexte géopolitique international marqué par les conflits armés, l’intensification des activités terroristes et les conflits armés. -les organisations criminelles frontalières.

Ce rapport de l’administration Biden est aussi une consécration de la crédibilité de notre système de sécurité qui a su résister aux tentatives de dégradation de son image. Ce rapport, note l’éditorialiste, reconnaît donc les efforts exceptionnels déployés par notre système de sécurité pour préserver la sécurité de notre environnement régional face aux cellules terroristes et aux organisations criminelles transfrontalières.

Ce qui est sûr, conclut l’éditorialiste, c’est que les relations entre Rabat et Washington s’imposent comme une force capable de contrer les tentatives de déstabilisation des pays d’Afrique du Nord et de certaines parties visant à diviser cette région au service d’agendas séparatistes.

Par Amyne Asmlal

12/04/2024 à 20h19

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Si les négociations olympiques se passent mal, cela se reproduira » – Libération – .
NEXT renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de la culture, du cinéma et du patrimoine culturel