Breaking news
L’Orchestre Départemental en concert -
des ressources variées pour rebondir ! – . -
5 balles dans la tête -
classique, funk, folklore – . -
Le lendemain de ses funérailles -
« Canapé » de la Compagnie Tandem -

L’entrepreneur québécois Daniel Langlois retrouvé mort dans les Caraïbes

L’entrepreneur québécois Daniel Langlois retrouvé mort dans les Caraïbes
L’entrepreneur québécois Daniel Langlois retrouvé mort dans les Caraïbes

L’homme d’affaires et philanthrope québécois Daniel Langlois et son épouse Dominique Marchand ont été retrouvés morts à la Dominique, une petite île des Caraïbes, où ils géraient un hôtel de luxe.

Deux corps ont été découverts par la police vendredi à l’intérieur d’un véhicule calciné près de la commune de Gallion (sud).

Selon le média local Dominica News Online et des sources locales contactées par Radio-Canada, le couple était porté disparu depuis quelques jours, et la carcasse de la voiture correspond au véhicule qui appartenait à M. Langlois et Mme Marchand.

Toujours selon des sources sur place, trois personnes sont détenues par la police pour interrogatoire.

Le 3 novembre dernier, lors des célébrations du Jour de l’Indépendance, le gouvernement de la Dominique a décerné à Daniel Langlois le Prix pour service méritoire pour sa contribution aux projets de développement durable et de recherche, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie et des affaires.

M. Langlois était notamment connu pour avoir fondé Softimage, une entreprise pionnière dans le domaine des effets spéciaux au cinéma. L’homme d’affaires en a été le président et le directeur technologique de 1986 à 1998.

En 1994, il vend Softimage à Microsoft pour 200 millions de dollars.

En 1999, Daniel Langlois fonde le complexe Ex-Centris à Montréal, qui fut l’un des lieux de rendez-vous des cinéphiles d’art et d’essai avant sa fermeture en 2016.

M. Langlois a reçu plusieurs prix au cours de sa carrière, dont l’Oscar scientifique et technique décerné par l’Académie des arts et des sciences du cinéma en 1997.

Il a également dirigé la fondation qui porte son nom, un organisme créé grâce à une partie de l’argent de la vente de Softimage et qui souhaite contribuer à l’avancement des connaissances en art et en science, le tout dans un contexte technologique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un composteur partagé pour les habitants du centre-ville
NEXT la leader des écologistes Marine Tondelier, veut aussi parler de Gaza – Libération – .