Un médecin légiste fait parler les morts Philippe Boxho

Un médecin légiste fait parler les morts Philippe Boxho
Un médecin légiste fait parler les morts Philippe Boxho

Âmes sensibles s’abstenir !

Le deuxième livre de cet avocat liégeois qui cartonne. Dix-sept chapitres, dix-sept occasions d’être discrètement à ses côtés lorsqu’il interroge les corps de ses patients décédés, assassinés. On se sent si petit quand on est un cadavre…
Je soulignerai notamment : « promenons-nous dans les bois », « du cul et de l’argent », « cinq euros de trop ». J’ai sauté de nombreux passages de son « autopsie du Christ » parce que j’avais déjà lu ailleurs la description des terribles souffrances qui surviennent lors d’une crucifixion et, vraiment, je ne voulais pas vraiment en ajouter un de plus. couche …
Âmes sensibles s’abstenir ! ! !

Extrait :

– « Dans la vie, il n’y a pas de mystère, quand on est gros c’est parce qu’on mange » est une de mes maximes préférées.
– « Se tromper est humain, persévérer est diabolique, mais reconnaître est surhumain », une maxime qui me plaît beaucoup.
– Je suis athée mais négationniste : je ne dis pas que Dieu n’existe pas, je dis que je ne crois pas en lui, ce qui n’est pas la même chose.
– Quand quelqu’un entre dans un café ou un restaurant où nous sommes assis, tout le monde regarde. Cela ne dure que quelques instants, mais ce genre de réflexe fait partie de notre moment de survie, hérité d’un passé lointain où il fallait réagir vite et bien pour survivre.

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = identifiant; js.src = “//connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1”; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Marcelle Tinayre, l’ère rebelle – Libération
NEXT Nouveau record pour la Foire du livre de Turin 2024