mesures d’urgence annoncées – La Nouvelle Tribune

mesures d’urgence annoncées – La Nouvelle Tribune
mesures d’urgence annoncées – La Nouvelle Tribune

Algérie a récemment été secouée par des émeutes de la soif, notamment dans la ville de Tiaret, une grande ville des hauts plateaux de l’ouest algérien. En juin, suite à l’assèchement du barrage Ben Khedda, principale source d’eau de la région, la population a fortement exprimé son désarroi. Les manifestations ont abouti au blocage de deux routes nationales majeures, exacerbant les tensions pendant l’Aïd-el-Kebir. En réponse, le gouvernement a mis en œuvre un plan d’urgence pour calmer la situation et sécuriser l’approvisionnement en eau.

Face à une crise qui s’aggrave, les autorités ont adopté plusieurs mesures pour améliorer la gestion de l’eau. Lors d’une visite urgente à Tiaret, le Ministre de l’Hydraulique, Taha Dermal, a inauguré les installations de transfert d’eau du Chott Chergui. Ce projet devrait augmenter considérablement la quantité d’eau disponible pour la ville, avec un approvisionnement quotidien supplémentaire de 10 000 m³. Le ministre a également annoncé le démarrage imminent de projets d’approvisionnement de 11 municipalités, visant à augmenter la capacité totale à 34.000 m³ d’eau par jour.

Pour répondre à l’urgence, le gouvernement a alloué une enveloppe conséquente de plus de 27 milliards de dinars pour des projets destinés à atténuer le stress hydrique dans plusieurs régions. Cette initiative comprend l’aménagement de puits, d’installations de stockage et l’optimisation de la mobilisation des ressources en eau, avec des délais de réalisation n’excédant pas quatre mois. Ce financement souligne une volonté politique de traiter le problème avec le sérieux qu’il requiert.

Ces interventions montrent un changement d’approche de la gestion de l’eau en Algérie, marqué par un engagement accru en faveur de solutions à petite échelle, comme l’installation d’une station de pompage d’eau de Wadi Sebaou. La crise actuelle pourrait ainsi servir de catalyseur à une refonte plus large des politiques de l’eau du pays.

Les mesures prises, bien que prometteuses, interviennent dans un contexte de tensions croissantes autour des ressources naturelles exacerbées par le changement climatique. L’efficacité de ces interventions sera cruciale pour prévenir de futures crises et garantir la sécurité de l’eau à long terme. Ces événements récents mettent en évidence l’importance vitale de l’eau et la nécessité d’une gestion prudente et préventive pour éviter que de telles crises ne se reproduisent.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités