« En seulement une semaine », cet aliment pourrait réduire votre taux de sucre dans le sang et vous aider à perdre du poids – .

« En seulement une semaine », cet aliment pourrait réduire votre taux de sucre dans le sang et vous aider à perdre du poids – .
« En seulement une semaine », cet aliment pourrait réduire votre taux de sucre dans le sang et vous aider à perdre du poids – .

L’un de ses composés induirait la libération d’hormones coupe-faim.

Il est important de veiller à ne pas augmenter excessivement son taux de sucre dans le sang (glycémie). Cela permet de réduire les risques de diabète, de problèmes de poids (trop de sucre entraîne un stockage des graisses) et de troubles métaboliques en général. Il y a des aliments à éviter, car ils augmentent trop rapidement la glycémie, et d’autres à privilégier, car ils la stabilisent. Parmi ces derniers, une molécule appelée « acide élénolique » pourrait aider à réduire la glycémie et à perdre du poids.

Dans une étude menée sur des souris obèses et diabétiques, des chercheurs de l’Université Virginia Tech aux États-Unis ont montré que ceux qui recevaient ce composé perdaient du poids et contrôlaient mieux leur glycémie. « après seulement une semaine » Ils expliquent dans leurs conclusions que l’effet de l’acide élénolique sur la réduction du sucre était comparable à celui du médicament injectable contre le diabète liraglutide (Victoza® et Saxenda®), et meilleur que celui de la metformine, un médicament oral prescrit pour le diabète de type 2. « Les médicaments anti-obésité disponibles ne permettent pas de maintenir la perte de poids, sont coûteux et/ou comportent des risques potentiels pour la sécurité à long terme. Notre objectif est de développer des agents multi-cibles plus sûrs, moins coûteux et plus pratiques qui peuvent prévenir l’apparition de troubles métaboliques et du diabète de type 2. » a commenté le professeur Dongmin Liu, chef de l’équipe de recherche au département de nutrition humaine, d’alimentation et d’exercice de Virginia Tech.

L’acide élénolique se trouve dans les olives mûres et dans l’huile d’olive extra vierge. On pense qu’il induit la libération des hormones GLP-1 et PYY dans l’intestin. Ces hormones agissent ensemble pour favoriser la satiété tout en contrôlant la glycémie. « Le composé semble imiter les conditions physiologiques de l’alimentation pour favoriser directement la sécrétion d’hormones métaboliques intestinales, ce qui aide à réguler l’équilibre énergétique et la santé métabolique. » explique le professeur Liu. Manger des olives pourrait-il permettre de réduire le taux de sucre dans le sang ?

La concentration d’acide élénolique dans l’huile d’olive ou les olives est “très faible”, Les chercheurs répondent donc que les bénéfices observés dans cette étude ne pourraient probablement pas être obtenus par la simple consommation de ces produits (il faudrait les consommer en grande quantité). L’équipe de recherche poursuit maintenant ses travaux pour comprendre comment ce composé agit dans l’organisme afin de garantir sa sécurité pour les futurs essais cliniques.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Iode : les Européens de plus en plus carencés
NEXT PSF 2024 – Mettre fin au syndrome génito-urinaire de la ménopause (SGM) – .