Ce mode de vie apparemment inoffensif serait aussi toxique que fumer 15 cigarettes par jour

Ce mode de vie apparemment inoffensif serait aussi toxique que fumer 15 cigarettes par jour
Ce mode de vie apparemment inoffensif serait aussi toxique que fumer 15 cigarettes par jour

Pour vivre le plus longtemps possible et en bonne santé, nous accordons une grande importance à notre sommeil et à notre alimentation. Nous évitons également les produits toxiques comme l’alcool et les cigarettes. Mais on ignore parfois que certains comportements sont en réalité pires pour notre santé que ces addictions. C’est le cas de ceci mode de vie contre lequel l’OMS met en garde et qui réduit l’espérance de vie de plusieurs années.

Solitude et isolement

En 2023, l’Organisation mondiale de la santé lançait une alerte, mettant en garde contre un fléau mondial : l’isolement relationnel. En fait, un quart de la population mondiale se sent seule. Des chiffres mis en lumière par une étude menée dans 142 pays et qui rejoignent l’enquête de la Fondation de France qui démontre que 24% des Français sont situés dans situation d’isolement relationnel.

Pour bien comprendre l’ampleur du phénomène, il est important de définir les termes. Il ne faut pas confondre les moments de solitude avec l’isolement relationnel. Nous passons nos journées dans le métro, au travail, entourés de dizaines, voire de centaines de personnes, et à long terme, cela peut être épuisant. Être seul quand c’est volontaire et non forcé est donc une bénédiction. Cela permet de se recentrer sur soi, de méditer, de réfléchir, de retrouver le calme. Mais cela n’a rien à voir avec isolement relationnel ce qui est souffert et ce qui souffre.

Les conséquences sur la santé

Les psychologues considèrent que nous nous trouvons dans une situation deisolement relationnel quand nous dépensons plus que 75 % de son temps seul. Si les personnes âgées sont les premières victimes, elles ne sont pas les seules. Les personnes en situation précaire (chômeurs de longue durée) et les 25-39 ans sont les groupes qui souffrent le plus de cette solitude involontaire. Et ce mode de vie a des conséquences terribles sur la santé.

La santé mentale des personnes isolées est fortement affectée par cette situation. « Les taux élevés d’isolement social dans le monde ont de graves conséquences conséquences sur la santé et le bien-être. Les personnes qui n’ont pas de liens sociaux suffisamment étroits courent un plus grand risque deanxiétédémence, dépressionle suicide et bien d’autres maladies »a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Les scientifiques ont observé que les personnes socialement isolées souffrent également physiquement de cette situation. Ils signalent un risque cardiovasculaire accru de développer une maladie cardiaque (+ 29 %) et de subir un accident vasculaire cérébral (+ 32 %). Tedros Adhanom Ghebreyesus explique que l’isolement a des effets similaires à ceux de fumeurabus d’alcool, sédentarité,obésité et la pollution atmosphérique.. Un mode de vie qui serait aussi nocif que fumer 15 cigarettes par jour.

Solutions contre l’isolement social

Chaque personne a cinq cercles sociaux où il est possible de trouver de la compagnie. Le réseau familial est le premier. Vient ensuite le réseau professionnel. Le réseau convivial et du maillage territorial, mais encore une fois cela dépend de chacun (lieu de vie, expériences passées, etc.). Reste le cinquième : le réseau affinitaire. C’est celui sur lequel il est possible de lutter contre la solitude. Par exemple, en adhérant à un club (sport, musique, jeux de société, etc.), il est possible de créer du lien social et donc d’éviter l’isolement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Le crack et la cocaïne explosent en Suisse et cela s’explique – .