Saga Furiosa, ambiance routière

Saga Furiosa, ambiance routière
Saga Furiosa, ambiance routière

Le film « Furiosa : A Mad Max Saga » de George Miller sort ce mercredi 22 mai en salles. L’occasion rêvée de faire tourner nos moteurs et de retracer le voyage furieux d’une des plus belles saga du cinéma.

Le cinéma peut créer des mythes et la saga Mad Max en est la preuve éclatante.

En quarante-cinq ans et cinq films, le cinéaste australien George Miller n’a cessé de se réinventer, offrant à l’histoire du cinéma une légende post-apocalyptique mêlant road movie délirant, réflexion morale sur l’effondrement du capitalisme et fable écologique aux accents féministes.

Par quel miracle cette saga a-t-elle réussi à éviter l’écueil de la répétition et à écrire, grâce aux films grand public, l’une des pages les plus riches du cinéma d’action ?

Pour de plus amples

Trouver le fil de l’émission du jour sur le fil X (ancien Twitter) de La Science, CQFD.

Mad Max, au-delà de la radicalité co-écrit par Elise Lépine, publié par Playlist Society (2022)

George Miller à Cannes : « Avec Furiosa, j’ai pris plaisir à plonger plus profondément dans le monde que nous avons créé » (Libération, 2024)

Mad Max : genèse d’un mythe

Références musicales

Le titre du jour : Nous n’avons pas besoin d’un autre héros par Tina Turner

Le générique d’ouverture : Goca dünya d’Altin Gun

Générique de fin : Pingpxng par Yin Yin

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la population veut boycotter le Festival Mawazine à cause de la guerre à Gaza
NEXT Léo et Romain, un duo de marionnettistes au Grand-Pressigny