Disparition de Tai-Luc, bouquiniste et leader du groupe punk La Souris Déglingué

Disparition de Tai-Luc, bouquiniste et leader du groupe punk La Souris Déglingué
Disparition de Tai-Luc, bouquiniste et leader du groupe punk La Souris Déglingué

Figure charismatique de la scène punk française, le rockeur à la double culture franco-vietnamienne s’était imposé comme libraire à Paris. Il est décédé à l’âge de 65 ans des suites d’une probable maladie respiratoire.

La mort subite, vendredi à l’âge de 65 ans, de Tai-Luc, libraire et leader charismatique du groupe de rock underground français La Souris Déglingué, a été annoncée dimanche matin sur la page Meta (ex-Facebook) du critique rock Philippe. Manœuvre. , confirmant « une horrible nouvelle : la mort de ce soldat punk qui avait rejoint La Cité des Anges ».

Tai-Luc, de son nom complet Nguyen Tan Tai-Luc, est né le 10 août 1958 à Suresnes, d’un père vietnamien et d’une mère française. De 1976, année de création du groupe au lycée Hoche de Versailles, jusqu’en 2015, avec Les toits du palaisUltime album qui renoue avec la fureur rock’n’roll de ses débuts, La Souris déglingué, souvent abrégé en LSD, apparaît comme un vétéran du rock français largement ignoré des médias mais bénéficiant du soutien sans faille d’un noyau dur de supporters rassemblés au sein du Fan Club Raya.

En une vingtaine d’albums, la formation « lysergique » a contribué à l’émergence d’un style original, empruntant autant au rock’n’roll et au punk qu’au reggae, au rap et aux musiques extrême-orientales. Toute une génération s’y reconnaîtra. En 2007, il enregistre un très bel album solo, Jukeboxe. Quinze chansons tirées de son histoire familiale, côtoient des pépites du répertoire français de Pierre Mac Orlan ou Charles Aznavour, ainsi que des adaptations françaises de standards américains.

Lire aussiPunks français : 40 ans après, que sont-ils devenus ?

Pour les 35 ans du groupe, le 9 mai 2015, La Souris déglingué montait pour la deuxième fois de sa carrière sur la scène de l’Olympia, entourée des grands noms de la scène underground française. La première fois, quelques années plus tôt, ce sont les débutants du groupe NTM qui ouvraient le bal dans la salle mythique.

Enseignant chez Inalco

Depuis 1996, parallèlement à sa carrière artistique, Tai-Luc était devenu professeur au département Asie du Sud-Est et Pacifique à l’Institut des langues orientales (Inalco), en charge de la diachronie et de la synchronie et de l’initiation taï-kadaï. cours. dans le tham-pali du Laos. En 2000, il soutient sa thèse de doctorat consacrée à la langue Lü de Sip Song Panna.

Depuis 2018, Tai-Luc avait mis de côté sa carrière musicale et s’était installé comme libraire au 2, quai de Gesvres, à deux pas de l’hôtel de ville de Paris. Un métier qui lui a permis de concilier son goût du contact humain avec sa passion pour l’Asie et son amour des livres : « J’en ai toujours lu et acheté beaucoup. Aujourd’hui, je les vends. »

Lire aussiA Paris, les bouquinistes sacrifiés sur l’autel des JO

Les coffrets du rockeur présentaient une sélection de fanzines graphiques et quelques disques vinyles rares. Un coffret était dédié au monde celtique, un hommage à son héritage maternel. Mais la majorité de ses marchandises concernaient l’Asie : revues vietnamiennes ou cambodgiennes, essais, journaux ou bandes dessinées d’avant 1975 ou ouvrages évoquant l’Indochine.

Un libraire passionné

Selon l’un de ses proches, Jean-François « Camboui », batteur de La Souris, il avait entrepris il y a quelques jours de ramener tout un stock de livres dans son appartement parisien, en prévision de l’emménagement des bouquinistes. Juin 2024, programmé par la préfecture de police, dans le cadre de la sécurisation de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques. Un effort douloureux et dangereux qui s’est avéré probablement mortel pour Tai-Luc, gravement asthmatique depuis plusieurs années.

Par la soirée glaciale du 17 novembre, devant une petite foule de bouquinistes et de leurs partisans, Tai-Luc était au 11, quai de la Tournelle, pour manifester son hostilité à une opération de démontage et remontage de trois cartons de livres. libraire réalisé à grands frais par la Ville de Paris, à titre d’essai de faisabilité.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les résultats du mercredi 21 février 2024
NEXT les meilleurs féculents pour le foie