Chariot s’associe à Vivo Energy pour commercialiser la licence Loukos

Chariot s’associe à Vivo Energy pour commercialiser la licence Loukos
Chariot s’associe à Vivo Energy pour commercialiser la licence Loukos

(Alliance News) – Chariot Ltd a annoncé lundi avoir signé un accord avec Vivo Energy Ltd.

Le groupe d’énergie de transition axé sur l’Afrique a déclaré que l’accord couvre l’acquisition future de gaz naturel de la licence terrestre de Loukos au Maroc, dans laquelle Chariot détient une participation de 75 % en tant qu’opérateur.

L’accord prévoit la création d’un partenariat de gaz naturel comprimé à mi-chaîne.

Chariot vendra des volumes allant jusqu’à 3 millions de pieds cubes standard par jour à la société intermédiaire dans le cadre d’un accord de vente de gaz à long terme provenant de la production potentielle future de Loukos.

De plus, Vivo concevra, financera, construira et exploitera une usine de GNC et un réseau de distribution virtuel pour transporter le gaz à travers le Maroc.

Cette activité GNC intermédiaire serait opérée par une société ad hoc dans laquelle Chariot pourrait acquérir une participation de 49%.

Pierre Raillard, Directeur Général de Chariot Maroc, a déclaré : « Cet accord ouvre la voie à une commercialisation rapide de la future production de Loukos, qui pourrait débloquer le développement des découvertes de gaz préexistantes ainsi que du puits OBA-1 et permettre une croissance organique. à travers une exploration future.

« Cela permettra également de tirer parti de notre production de gaz pour soutenir le développement plus large de l’infrastructure de pipelines virtuels de GNC de Vivo et, dans le cadre d’un partenariat potentiel avec le secteur intermédiaire. »

Les actions Chariot étaient en hausse de 2,2% à 7,55 chacune à Londres lundi après-midi.

Par Elijah Dale, journaliste d’Alliance News

Commentaires et questions à [email protected]

Copyright 2024 Alliance News Ltd. Tous droits réservés.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ripple s’associe à Binance pour contrer la SEC ! – .
NEXT « Nous avons perdu un quart de la croissance » à cause de l’instabilité politique, déclare le patron du CPME – .