Les voitures électriques perdent du terrain en Europe

Les voitures électriques perdent du terrain en Europe
Les voitures électriques perdent du terrain en Europe

La dégradation n’est pas nouvelle et s’explique par quelques plongées. L’Allemagne a levé le pied depuis fin 2023, suite à l’arrêt complet des primes à l’achat. Ce qui était censé arriver s’est produit : la baisse des ventes de voitures électriques est de 30,6 % par rapport au même mois de l’année dernière. Ce n’est pas triste non plus aux Pays-Bas : -11,7%. Là encore, il ne faut pas chercher bien loin la raison de cette baisse : l’incertitude sur la question de savoir si le nouveau gouvernement prolongera ou non une fiscalité plus favorable aux VE a quelque peu tempéré les ardeurs de nos voisins du Nord. opter pour des véhicules sans émissions de CO₂.

Voitures électriques, la fin de la mécanique ?

La Flandre en tête

Chez nos voisins du Sud, la tendance reste positive (+5,4%). Là encore, le gouvernement français a apporté son coup de pouce budgétaire. Mais que dire de la Belgique, qui peut se targuer d’un bond de 44,8% sur un an, mais grâce principalement à la prime de 5.000 euros accordée par l’exécutif flamand aux particuliers et associations pour l’achat d’une voiture électrique ?

Traxio, la fédération de mobilité, a récemment signalé « une croissance significative des immatriculations de véhicules électriques par les particuliers, tant pour les véhicules neufs que d’occasion, avec une performance particulièrement forte en Flandre. Cette dernière affiche une part de marché de 81,4% pour les voitures électriques neuves et de 76% pour les occasions ». Sur les cinq premiers mois de l’année, la tendance reste toutefois positive, de 2% à 556.276 véhicules neufs sur un total de 4,6 millions de voitures (+4,6%).

Toutes motorisations confondues, la baisse est de 3,6% sur le seul mois de mai, marqué par une nouvelle hausse des véhicules hybrides (30% des nouvelles immatriculations contre 25% en 2023). Les motorisations thermiques (essence et diesel) représentent désormais moins d’une voiture neuve sur deux (48,5% contre 52,1% en mai 2023). Malgré son recul (-11,4% à 118.733), le diesel détient une part de marché de 13%, un peu supérieure à celle des véhicules électriques (12,5%), grâce à une croissance de 3% en Allemagne.

Voitures électriques chinoises : l’Europe monte au créneau

C’est le groupe allemand VW qui reste en tête du marché européen (27,3%) avec les meilleures ventes pour ses marques Volkswagen, Skoda et Audi. Stellantis suit de bonne longueur (17,4), avec Peugeot, Opel et Fiat sur le podium. Le groupe Renault (Renault, Dacia et Alpine) est à 9,8%.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV RMA Assurance supports Avito Expo 2024 with a new offer – Aujourd’hui le Maroc – .
NEXT Le HCP décrypte la conjoncture économique au 1er trimestre – Aujourd’hui le Maroc – .